Societe

October
04
/2022
Quatre semaines déjà et le pays est toujours en mode " lock". Cette situation est due à des mouvements de protestations partout et ailleurs contre la rareté de carburant et la vie chère. Cloitrées chez elles, des familles qui, hier encore, pouvaient se targuer de faire ou de donner à manger, deux fois par jour, au moins, à leurs enfants et dépendants, sont plongées dans une pauvreté extrême.

 

Politique

Culture

Economie

Sport