PubGazetteHaiti202005

COVID-19 -Konpa Kreyol Live For a Cause: quand des influenceurs font œuvre qui vaille.

Crédit photo: @carelpedre


Samedi 11 avril tous les mordus des réseaux sociaux étaient branchés pour vivre, assister sur Facebook et Instagram à un Bal Live inédit de Konpa Kreyol organisé dans un contexte de confinement imposé par l’introduction du COVID-19 en Haïti. Une initiative louable de la part de personnalités médiatico-culturelles( Carel Pedre de Chokarella », Hugline Jerôme de DreamPromo, TiDjo Zenny de Kreyòl La...) en vue de non seulement sensibiliser la population sur la nécessité de suivre les consignes sanitaires à fin d’éviter la propagation de la maladie dans le pays, mais aussi récolter des fonds en faveur de l’hôpital Bernard Mevs pour l’aider à faire face à la pandémie

Je suis  heureuse de voir que le débat soulevé ou la critique faite dans mon précédent article titré:
« Plus de 46K views Live Instagram pour un « Zen » à l’heure du Covid-19 en Haïti: L’ère de l’insignifiance », a été finalement mieux compris et mis en pratique. 

100 000 dollars potentiellement récoltés pour lutter contre le COVID-19.

Photo

Les réseaux sociaux sont une arme extrêmement puissante. On peut choisir de les utiliser à bon escient, pour la bonne cause, tout comme on peut le faire pour des choses qui seront d’aucune utilité pour la société. Quarantaine Haiti, une iniative de Hands Up production et Chokarella est tout aussi bien inspirée. 
Quand on a la chance de pouvoir mobiliser autant de monde en un « click », on peut faire des miracles. Et la preuve a été donnée ce soir. En un laps de temps, 50 000 us ont été récoltés si toutes les promesses de dons sont respectées. Et le montant total pourrait s’élever à 100 000 us ( selon les organisateurs), tel que je l’ai  suggéré dans mon texte, vilipendé malheureusement par certains internautes et curieusement même par ceux qui sont aujourd’hui à l’organisation de cette belle action citoyenne dont Carel Pèdre. Le 5 avril 2020, en guise de proposition qui a été littéralement exécutée, reprise sans en enlever un iota, j’ai écrit:

« Mais à ceux qui mijotent la prochaine « séance live » de futilité, il vaudrait mieux penser à concentrer leur énergie sur  « Un Big Live Covid-19 Haiti » en vue de sensibiliser ou réfléchir sur la meilleure méthode de faire prendre conscience la population, surtout les plus vulnérables sur la dangerosité du virus. 
Cela pourrait aussi prendre la forme d’un « Telethon » avec la participation d’artistes, personnalités de médias et d’autres personnes connues pour venir en aide à des personnes en difficulté pendant la pandémie ».

Utilisons réseaux sociaux pour la bonne cause pendant que nous nous amusons.

Dans la conclusion de mon article, j’ai été encore plus précise dans ma démarche, avec en prévision les mêmes chiffres avancés par les initiateurs du Bal Live:
« Un Live Instagram/Facebook Telethon Covid-19 Haiti avec 100.000 personnes « Live » branchées, pour une  récolte d’environ 100 mille US ferait bien la différence...». 

Comme quoi le texte n’était pas si merdique comme l’avait commenté Carel Pèdre, l’un des organisateurs de cette excellente soirée caritative.
Tant mieux si ma critique de l’usage maladroit des réseaux sociaux fait par certains a permis la prise de conscience d’un nombre incalculable de bonnes choses que les influenceurs pourraient réaliser dans l’intérêt collectif tout en créant de l’amusement. 

C’est juste une question de bon sens et de bonne volonté.


Bravo à toute l'équipe! 

 

Sabrina Cleska Pierre

Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport