PubGazetteHaiti202005

Coup de Projecteur:- Rayy Raymond: la voix soûl du compas

Rayy Raymond

 

Difficile de parler de jeunes talents dans la musique haïtienne actuellement sans citer son nom. Découvert par le grand public en 2016 avec le titre à succès « Absans Ou », Il a récidivé fin 2018 avec « Mwen Pare ». Rayy Raymond s’affirme dans le milieu musical en apportant sa touche personnelle à notre musique nationale qu’il définit comme du « Compas soûl ». Artiste multitâche ( auteur-compositeur, interprète, producteur et ingénieur de son...), l’ancien de l’ENARTS répond à tous les critères pour avoir une belle carrière dans l’ « industrie musicale haïtienne » (HMI).

Ses débuts dans la musique. 

Photo

Né a Petion-ville le 12 décembre 1992, Henry Robert Junior Raymond, de son vrai nom, a fait ses études primaires et secondaires, respectivement au « Paradis des Petits » et au Lycée national de cette commune. Il a débuté dans un groupe de rap en 2009. L’expérience n’a pas tenu longtemps à cause du tremblement de terre. Deux ans plus tard, il a recommencé en tant que producteur avant que des amis, détectant son potentiel, l’encouragent à chanter. « J’ai eu la chance d’enregistrer beaucoup de chansons qui ne sont jamais sorties malheureusement. En 2015, avec mon ami et actuel manager Jimmy Olivier, Evens Kekal et Olicase, nous avons monté «  Oh Sound Production » et depuis ma carrière est officiellement lancée en tant que chanteur du compas, Zouk, R’NB, producteur et ingénieur de son », raconte Rayy Raymond, passionné de musique depuis son enfance. 

« Absans ou », « Mwen Pare »: Une carrière lancée sur les chapeaux de roues 

Photo

Le titre « Absans Ou » est publié en 2016. Première sortie, succès est au rendez-vous. Bien que la chanson, dit-il,  avait été bien accueillie depuis l’enregistrement en studio, le jeune artiste ne s’attendait pas à un tel impact et engouement.

Ce démarrage sur les chapeaux de roue allait lui mettre la pression pour la suite. « J’étais très stressé ( rire). Malgré que j’étais confiant quant à la qualité de mon second single « Mwen Pare », j’avais quand même peur qu’il ne soit pas à la hauteur de « Absans Ou. Mais j’étais très satisfait du retour. Le public, mes fans se sont appropriés la chanson dès sa sortie », explique Rayy Raymond avec un brin de fierté. 

Un an après sa sortie, le clip de « Mwen Pare » comptabilise près de 4 millions de vues sur You tube. Un succès qui doit aujourd’hui faire plaisir aux parents, spécialement à la mère du chanteur, ne voyant pas de bon œil son penchant pour la musique.

 Rayy Raymond: « Je définis ma musique comme du « Compas Soûl »

Le compas évolue au rythme de la société et suivant l’influence de nos artistes. Ce qui donne une couleur particulière ou tout simplement une « personnalité » à leurs productions. 

 « Je définis ma musique comme une variante du compas que je pourrais qualifier de « Compas Soûl », déclare celui qui au départ avait comme modèles Jason Derulo et Stanley Georges. Le compas est une musique dansante, mais ma voix et les paroles de mes chansons touchent l’âme. Il y a 80% de sentiments, d’émotions qui s’en dégagent », argumente l’ex étudiant de l’Ecole  nationale des arts, dont le but, dit-il, est d’emmener la culture haïtienne un peu partout dans  le monde. 

Cette saveur originale se fait sentir à travers ce qu’il appelle « un avant-goût », les 4 chansons: 1-Lanmou se / 2-Ou manke vi mwen / 3-San Rezon / 4-Kite Pa Meyè solisyon qu’il a mises en circulation le 8 mars dernier en pleine crise sanitaire de covid-19.  Sans préciser avec quel titre, le chanteur annonce  pour très bientôt la sortie d’un vidéoclip en attendant l’arrivée prochaine de son premier  album. Une nouvelle qui sera accueillie avec joie par le public en cette période de confinement où la plupart des artistes font tout pour faire plaisir à leurs fans. 

Coronavirus: l’artiste demande au public de prendre des précautions

Photo

Parlant du coronavirus qui se propage depuis plus d’une semaine  à un rythme effréné en Haïti, Rayy Raymond se sent préoccupé au plus haut point. « La pandémie est l’affaire de tout le monde. Il est important pour nous en tant qu’artistes de dire à la population que la maladie n’est pas une fiction. Prendre des précautions et suivre les consignes sanitaires,  d’hygiène.. est la meilleure solution et le seul remède contre cette pandémie », conseille l’artiste au public indistinctement. 

Photo

Rayy Raymond remercie ses « soutiens » et prodigue aux jeunes les 5 clés de sa réussite

« Je voudrais en profiter pour remercier Gazette Haiti ( 100%). Félicitations pour ce travail de promotion de la culture haïtienne », conclut Rayy Raymond sans oublier d’adresser des remerciements à la « sérieuse équipe de Oh Sound Production, aux médias, à ses fans, aux sponsors qui l’ont aidé à devenir ce qu’il est aujourd’hui ». « La liste est trop longue et je serai toujours reconnaissant de votre soutien », dit le jeune artiste qui dévoile aux autres jeunes souhaitant embrasser la même carrière que lui les 5 clés de la réussite qu’il applique chaque jour dans sa vie et dans tout ce qu’il entreprend:

 

⁃ Rêve 

⁃ Action 

⁃ Discipline 

⁃ Motivation

⁃ Consistance.

 

Gazette Haïti 

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport