PubGazetteHaiti202005

La Chine mettra en route son soleil arti­fi­ciel en 2020

Photo


Lancée en 2006, la construc­­tion d’un « soleil arti­­fi­­ciel » par des scientifiques chinois devrait porter ses fruits en 2020, rapportait News­­week le 17 décembre. Le cœur réacteur à fusion nucléaire devrait atteindre une température de 200 millions de degrés Celcius, soit 13 fois plus que la chaleur du véritable Soleil.


Le programme HL-2M Toka­­mak, qui vise à se servir de la fusion nucléaire comme d’une nouvelle énergie propre et illimitée, est en bonne voie. Les cher­­cheurs chinois devraient réus­­sir, dès 2020, à trouver le moyen de garder le plasma à une tempéra­ture inconcevable, mais stable suffisam­­ment longtemps pour que la fusion ait lieu.

Selon le physi­­cien James Harrison, « le HL-2M fournira aux chercheurs des données précieuses sur la compatibilité des plasmas de fusion haute perfor­­mance avec des approches pour gérer plus efficacement la chaleur et les particules évacuées du cœur de l’appareil ». De précédentes expérimentations menées il y a un an avaient vu le réacteur atteindre 100 millions de degrés.

 


LA GAZETTE AVEC NEWS-WEEK

Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport