PubGazetteHaiti202005

Jerry Tardieu invite les acteurs à tenir en urgence un «sommet politique» devant aboutir à un nouveau gouvernement

Jerry Tardieu le leader de En Avant

A travers une adresse à la nation rendue publique ce jeudi 22 septembre 2022, le leader de la structure politique En Avant Jerry Tardieu déplore la crise qui sévit depuis bien longtemps en Haïti exacerbée par la décision du gouvernement de revoir à la hausse les prix de l’essence. L’ancien parlementaire, en vue de parvenir à une solution durable à la crise, invite l’ensemble des protagonistes de la crise à tenir en urgence un « sommet politique » devant paver la voie à un nouveau gouvernement.

 

La situation s’envenime en Haïti. La crise prend de plus en plus de proportions. La nation est fragmentée, désunie et divisée. Les espoirs de trouver une solution sont de plus en plus minces. Préoccupé par la situation, Jerry Tardieu dans une adresse à la nation à réagi sur la situation et évoqué des pistes de solution.

 

« Je vois le désespoir qui envahit les familles haïtiennes elles-mêmes rendues impuissantes dans la grande souffrance de voir le pays s’effondrer. Ce qui se passe actuellement en Haïti est un véritable drame », analyse Jerry Tardieu. L’ancien député interpelle le gouvernement de la république, les partis politiques et la société civile qui, à son sens, sont appelés à jouer un rôle crucial dans la résolution de la crise.

 

Jerry Tardieu dit noter que le Premier Ministre Ariel Henry n’a jamais pu répondre aux deux exigences principales qui constituent ses responsabilités: rétablir la sécurité et organiser des élections. « Il n’a jamais pu trouver un consensus politique entre les forces vives du pays […]. L’accord politique du 11 septembre qu’il avait pourtant lui-même échafaudé avec ses alliés et qu’il présentait comme celui auquel les acteurs devaient se rallier, est aujourd’hui en lambeaux », radiographie Tardieu qui ajoute la décision du gouvernement d’augmenter les prix de l’essence qui a attisé davantage la colère de la population. Une colère comprise et soutenue par En Avant.

 

S’adressant aux acteurs de la classe politique, Jerry Tardieu les invite à donner la priorité aux intérêts de la nation au détriment des leurs. « Chez nous, la lutte politique se résume trop souvent à un partage de gâteau où les responsables politiques négocient des postes aux fins d’avantages personnels. […], en période de transition, il n’est ni souhaitable ni décent que des partis politiques aient le contrôle de ministères qui pourraient être utilisées à des fins électorales », indique Jerry Tardieu.

 

De surcroît, la structure politique En Avant invite les acteurs de la société civile à continuer à s’engager pour aider à la solution de la crise. « J’ai suivi avec intérêt la position de tous les secteurs organisés du pays qui, de toutes parts, ont reconnu l’évidence du malaise haïtien. Il faut espérer activement que ces différentes compréhensions puissent se convertir en une conscience collective orientée vers une quête véritable de salut public », dit-il.

 

Dans la perspective de trouver une solution durable à la crise haïtienne, Jerry Tardieu invite les protagonistes à tenir en urgence un sommet politique pour éviter le chaos et sauver Haïti. Lequel sommet devrait paver la voie à un nouveau gouvernement composé de personnalités de la société civile réputées crédibles et intègres, qui inspirent confiance.

 

Selon Jerry Tardieu, ce nouveau gouvernement aura la mission de définir et déployer un plan de sécurité pour rétablir l’ordre et l’autorité de l’état ; mettre sur pied un Conseil électoral impartial formée de personnalités crédibles et connues représentant 9 secteurs vitaux de la vie nationale ; mettre en place un haut conseil en charge de la réforme constitutionnelle avec pour mission de proposer des changements à la loi-mère à partir des travaux de référence déjà réalisés sur ce sujet ; créer les conditions pour relancer l’activité économique notamment à travers le lancement d’un programme à haute intensité de main d’œuvre et la restauration d’un climat de nouveau propice à l’investissement privé, la création d’emplois et la croissance économique.

 

La situation explosive qui sévit à Port-au-Prince et dans les villes de province pousse les acteurs à exhiber leurs propositions de sortie de crise. La même démarche appliquée sous l’ère de Jovenel Moïse qui n’a guère apporté de résultats. Après, Jean Charles Moise, Joseph Lambert et consorts, En Avant soumet aux acteurs ses propositions de sortie de crise. 

 

 

Par : Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Oct 02, 2022
La sélection nationale des amputés enchaine avec une deuxième victoire de suite face à la formation française six (6) à zéro (0) ce dimanche 2 octobre, lors de son deuxième match dans la c