PubGazetteHaiti202005

Montana met fin aux discussions avec Ariel Henry et ses alliés du 11 septembre

Ted Saint-Dic

Il aura fallu moins de 24 heures pour que l’équipe de Montana réponde à Matris Liberasyon, son alliée qui lui a demandé de se retirer de la table des négociations avec Ariel Henry. En effet, ce mardi, Montana annonce avoir mis fin aux discussions avec l’équipe du premier ministre accusé de faire obstacle à une véritable négociation politique


En conférence de presse ce mardi 2 août 2022, le bureau de suivi de l’accord du Montana a annoncé l’arrêt des discussions avec le Groupe du 11 septembre. Les acteurs de Montana dénoncent les « dilatoires » du Premier ministre Ariel Henry et ses alliés du 11 septembre qui, selon lui, ne veulent entamer aucune négociation politique sérieuse.

Clap de fin entre Montana, Ariel Henry et ses alliés du 11 septembre. En conférence de presse ce mardi 2 août 2022, Jacques Ted Saint-Dic, porte-parole de l’accord du Montana a fait montre de son mécontentement vis-à-vis des tenants de l’accord du 11 septembre qui « se croit tout permis en monopolisant tout le pouvoir ».

« C’est l’affaire d’un pouvoir personnel et individuel. C’est l’un des faits qui montrent l’incapacité de résoudre la crise actuelle. L’insécurité et le kidnapping en cascade démontrent aussi l’incapacité d’un groupuscule à résoudre la crise », déclare-t-il.

Jacques Ted Saint-Dic explique que tout au long des rencontres politiques, le pouvoir en place a surtout voulu faire des dilatoires sans vouloir nécessairement entamer des négociations politiques sérieuses.

« Il y a un mur en face »

Ces rencontres politiques ont échoué. Jacques Ted Saint-Dic accuse Ariel Henry et ses alliés du 11 septembre de monopoliser tous les appareils du pouvoir. « Nous réalisons qu’en face il y a un mur qui est le pouvoir en place », déplore Jacques Ted Saint-Dic.


Ces rencontres politiques ont été ponctuées de tension en raison des points de divergence entre les deux partis. Le Montana exige que l’exécutif bicéphale soit inscrit dans les lignes directrices des négociations politiques. La commission de dialogue du 11 septembre, de son côté, ne veut pas entendre parler de cette question, voulant plutôt un exécutif avec Ariel Henry comme seul chef de l’exécutif.

« Nous avons proposé de rétablir l’ordre républicain. Ils ne veulent pas discuter de l’exécutif bicéphale. C’est le gouvernement qui bloque le pays. Le mur refuse de se déplacer », regrette Jacques Ted Saint-Dic qui affirme que l’initiative de Montana s’inscrit dans une quête de débloquer le pays.


Ne voulant pas s’engager dans une démarche de perte de temps, M. SAINT-DIC annonce l’arrêt des dialogues entre le Montana, Ariel Henry et ses alliés du 11 septembre après toutes consultations avec les acteurs de Montana. « Nous voulons des négociations sérieuses en fonction des documents soumis par le Montana, exige le porte-parole du Montana. Il est inacceptable que le pays continue dans ce bourbier », ajoute-t-il.

Ce mardi 2 août en conférence de presse, une frange du Secteur Démocratique et Populaire dirigée par l’ancien sénateur Nenel Cassy a prôné un exécutif bicéphale contrairement à ce que préconise son représentant au sein de la commission de dialogue de Ariel Henry. M. Cassy a tout aussi annoncé le retrait du SDP de l’accord politique pour une gouvernance apaisée et efficace de la période intérimaire.

 

 

 

Par : Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Aug 10, 2022
Le chargé d'affaires ai  à l'Ambassade des États-Unis d'Amérique en Haïti Eric William Stromayer multiplie les rencontres depuis quelques jours avec des responsables du gouvernement, des in

Sport