PubGazetteHaiti202005

Recrudescence des cas de kidnapping : la PNH ne compte pas rester les bras croisés, informe Michel Ange Louis Jeune

Commissaire Michel Ange Louis Jeune, porte-parole.


Intervenant sur une station de radio lundi 26 octobre 2020, le porte-parole de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Michel Ange Louis Jeune, a donné la garantie que l’institution policière ne restera pas les bras croisés face à l’insécurité grandissante caractérisée par la recrudescence du phénomène de kidnapping.

Alors que le phénomène de l’insécurité caractérisée par la terreur des gangs armés et la recrudescence des cas d’enlèvement contre rançon dans le pays, en particulier dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, continue de faire des victimes et sème l’inquiétude au sein de la population, intervenant sur les ondes de Radio Caraïbes FM, le porte-parole de la PNH, le commissaire Michel Ange Louis Jeune a donné la garantie que l’institution policière a déjà pris et continuera à prendre les mesures qui s’imposent en vue d’instaurer un climat de paix et de sérénité dans le pays.

Dans son intervention, Michel Ange Louis Jeune a fait savoir que des opérations ont été menées dans plusieurs régions du pays notamment dans le département des Nippes où 5 fusils d’assaut, un revolver et 9 chargeurs ont été saisis.
Aussi, il a informé qu’une task-force composée du Ministère de l’Intérieur, de la Direction Départementale de l’Ouest, de la Sécurité Publique, du ministère de la Justice ainsi que de diverses unités de la PNH, organise depuis plusieurs jours des sorties nocturnes en vue de prévenir des actes de banditisme.  Lors de ces sorties nocturnes la task force effectue des contrôles d’identité, des fouilles de routine et l’inspection des véhicules entre autres, c’est en ce sens que le samedi 24 octobre dernier un fusil d’assaut AR-15 a été saisis, 11 personnes ont été interpellés en possession d’armes illégales.

Comme bilan partiel, du 15 octobre à date, la PNH a saisi 11 armes à feu dont 7 fusils d’assaut, 8 bandits ont été stoppés et près de 214 cartouches ont été saisis.

Plus loin, le commissaire Louis Jeune a fait savoir que la police restera mobilisée en vue de mettre les bandits hors d’état de nuire et faire revenir la sécurité dans le pays.

 

Kervens Adam PAUL

Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport