PubGazetteHaiti202005

Jovenel Moise chasse Rosemila Petit Frére de la mairie de l'arcahaie et tente de garder Rony Colin à la Croix-des- Bouquets

Rosemila Petit Frère, Ex Mairesse de l'Arcahaie

Le président Jovenel Moise a tout simplement pris sa revanche sur la mairesse de l'Arcahaie qui lui menait la vie dure à chaque célébaration du 18 mai à l'Arcahaie. Sa commune est sur la liste des 141 Mairies désormais gérées par des agents intérimaires.

Rosemila qui faisait partie d'un groupe de maires de l'opposition composé notamment de Rony Colin et de Youry Chévry et qui pensait pouvoir négocier son maintien à la Mairie s'est vite trompée. Après avoir passé des semaines à discuter avec ses pairs de la meilleure façon de quitter la Mairie à la fin de son mandat, Rosemila qui s'était taillée une belle réputation pour avoir, dans un discours incisif le 18 mai 2017, affronté Jovenel Moise allait tenter de négocier pour y rester, selon des informations digne de foi.

Alors que l'on s'attendait à voir Rosemila Petit Frère aux côtés des Maires Rony Colin et Youry Chévry devant la Cour des comptes au moment de signifier leur refus de rester aux commandes au-delà de leur mandat, elle avait brillé par son absence. Selon une source proche du Palais National, la Mairesse de l'Arcahaie a tout tenté pour qu'elle ne soit pas remplacée mais en vain.

Un véritable camouflet pour Rosemila Petit Frère qui a raté la chance de sortir la tête haute. Jovenel Moise a finalement eu raison d'elle pour n'avoir pas su garder jusqu’au bout sa ligne de femme de conviction

Des 141 communes concernées par ce changement, le pouvoir a pris le soin d'éviter celle dirigée par Rony Colin. Etonnement, le cartel de l'homme fort de la Croix-des-Bouquets n'a pas été remplacé en dépit du fait qu'il ait annoncé publiquement leur refus de se transformer en agents interimaires du pouvoir.

Selon des informations dont dispose Gazette Haiti, le Palais National serait en train de discuter avec Rony Colin pour qu'il reste à la Mairie, mais ce dernier aurait catégoriquement refusé. Contacté par téléphone, Rony Colin qui n'a pas voulu confirmer les démarches du gouvernement a tout simplement réaffirmé sa volonté de quitter la Mairie le 28 Juillet prochain, date de la fin de son mandat.

Le pouvoir semble ne pas souhaiter continuer à avoir sur son dos Rony Colin et Radio Zénith dans les jours à venir dans le cadre de la bataille politique annoncée.


Tout compte fait, l'image désormais ternie de Rosemila Petit Frère devra servir de leçon pour nos hommes et femmes politiques qui se laissent guidés que par leur appétit du pouvoir.



Par Gazette Haiti 

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Mar 06, 2021
À environ douze jours du premier match qualificatif de la sélection haïtienne U-23 pour les Jeux Olympiques de Tokyo, les jeunes grenadiers se préparent depuis plusieurs jours au Centre FIFA Goal d