PubGazetteHaiti202005

Manifestation dans la Capitale: des centaines de manifestants dans les rues pour exiger le départ de Jovenel Moïse le 7 février prochain.

Des manifestants sur la route de Delmas

A l'appel d'une branche de l'opposition, plusieurs centaines de manifestants ont gagné les rues de la Capitale ce vendredi  15 janvier 2021 pour la première journée de manifestation dans le cadre du calendier de mobilisation publié par le  Secteur Démocratique

Il était 10heures AM, quand la branche de la manifestation réunie sur la Place de la Constitution ( Champs-de-Mars) a démarré. Ayant à leur tête, André Michel et Josué Mérilien, ces manifestant ont rejoint ceux réunis au Carrefour de l'Aéoroport ( Kafou Rézistans) pour ensuite loger la route de Delmas tout en dressant des barricades de pneus enflammés sur la chaussée.

Arrivés à Delmas 32 où ils ont bifurqué, des pierres ont été lancées contre des agents du Cimo qui n'ont pas réagi. Un début de panique a été enregistré dans la zone, mais la manifestation a repris jusqu'au Champs de Mars où le message final a été délivré par Me. Jean Baptiste.  Sur tout le parcours, les manifestants chauffés à blanc ont lancé des propos hostiles au président Jovenel Moise dont ils réclament le respect de l'article 134-2 de la constitution en quittant le pouvoir le 7 février 2021. A Bois-Berna des militants ont tenté d’incendier un véhicule de la police nationale. En réaction, un manifestant suspecté à été appréhendé par les forces de l'ordre et un autre connu sous le nom de Réginald Pétrochallenger tabassé par la police. 

 

L'avocat qui défend les prisonniers politiques a remercié les militants qui ont répondu à l'appel de cette frange de l'opposition. Me Caleb Jean Baptiste qui appelle Jovenel Moise à quitter le pouvoir à la date prévue par la constitution en a profité pour demander la libération des prisonniers politique dont Arnel Bélizaire.

Pour le porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire, André Michel, cette journée de mobilisation est une réussite. Il annonce la pousuite de la mobilisation jusqu'au départ du président de la république et l'installation d'une transition de rupture.

Pour ce 15 janvier, la plupart des leaders de l'opposition ont brillé par leur absence à l'occasion de la première journée de manifestation. 

Si dans la capitale peu de gens ont gagné les rues ce 15 janvier, dans plusieurs autres villes du pays dont Gonaïves, St-Marc, Jacmel et les Cayes plusieurs milliers de gens ont manifesté pour le départ de Jovenel Moïse du pouvoir au plus tard le 7 février 2021. Au Cap Haitien, la manifestation a été annulée en raison de divergences au niveau de la branche locale de l'opposition. 

 

Par Gazette Haiti

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Mar 06, 2021
À environ douze jours du premier match qualificatif de la sélection haïtienne U-23 pour les Jeux Olympiques de Tokyo, les jeunes grenadiers se préparent depuis plusieurs jours au Centre FIFA Goal d