PubGazetteHaiti202005

Scandale sexuel impliquant Dadou Jean-Bart : la FIFA nomme un comité de normalisation pour la Fédération Haïtienne de Football

Yves Jean-Bart (Dadou)

Le Bureau du Conseil de la FIFA vient de nommer un comité de normalisation pour la Fédération Haïtienne de Football (FHF), ce vendredi 11 décembre 2020 conformément à l’art. 8, al. 2 des Statuts de la FIFA.


Suite au bannissement à vie du président de la Fédération Haïtienne de Football, Yves Jean-Bart de toutes activités liées au Football pour son implication présumée dans un scandale d'agression sexuelle sur mineurs, la Fédération Internationale de Football Amateur (FIFA) a pris la décision de nommer un comité de normalisation à la tête de la FHF.

Dans un article publié sur son site ce vendredi, la FIFA a fait savoir que « cette décision fait suite à diverses enquêtes éthiques menées à l’encontre du président de la FHF, Yves Jean-Bart, et d’autres officiels de la FHF, pour leur implication dans des agressions sexuelles perpétrées de manière systématique sur des joueuses, dont des mineures ».

Dans son article la FIFA dit avoir noté qu' « en dépit des sanctions prises contre ces officiels en date du 18 novembre dernier, comme la suspension provisoire de certains et la suspension à vie de Dadou Jean-Bart, de nombreuses sources affirment que le président de la FHF et ses associés ont interféré de manière continue afin d’empêcher ou dissuader les victimes et les témoins d’apporter leur témoignage ».

Le Bureau informe avoir également pris note que « tout semble indiquer que Yves Jean-Bart continue d’exercer son influence au sein de la FHF en s’impliquant dans les affaires courantes malgré la sanction prononcée à son encontre et que les défauts structurels de la gouvernance de la FHF sont graves et profonds ». Ce qui a facilité, selon la FIFA les abus de pouvoir au sein de la FHF, rendant à présent indispensable de s’engager dans un long processus de réformes. 

Dans ce contexte, le Bureau a considéré qu’il était très difficile pour la FHF de continuer à mener ses activités et que la nomination d’un comité de normalisation était nécessaire, également afin que les enquêtes éthiques en cours puissent se poursuivre sans encombres.

Plus loin le Bureau de la FIFA a informé que le mandat du comité de normalisation comprendra les tâches suivantes :

1- Gérer les affaires courantes de la FHF

2- Réviser les statuts de la FHF et adapter, le cas échéant, la réglementation pertinente afin d’en garantir la conformité avec les Statuts et exigences de la FIFA

3- Organiser l’élection d’un nouveau comité exécutif de la FHF sur la base des nouveaux statuts de la FHF

4- Assurer une bonne transition des questions financières avec le nouveau comité exécutif de la FHF.

Notons que la FIFA a expliqué que le comité de normalisation dont le mandat arrivera à terme le 30 novembre 2022 sera composé d’un nombre opportun de membres, qui seront désignés conjointement par la FIFA et la Concacaf. Tous les membres dudit comité feront l’objet d’un contrôle d’éligibilité mené par la Commission de Contrôle de la FIFA, conformément au Règlement de Gouvernance de la FIFA.

 Aussi le comité de normalisation œuvrera-t-il en qualité de commission électorale et aucun de ses membres ne sera éligible pour les postes à pourvoir lors des élections.

« C’est officiel, l’ère Dadou est finie. La FIFA annonce un comité de normalisation dont le mandat expirera le 30/11/2022 », a réagi sur Twitter le blogueur Romain Molina, auteur de l’enquête sur Yves Jean Bart.

 

 

Par Kervens Adam PAUL

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Mar 06, 2021
À environ douze jours du premier match qualificatif de la sélection haïtienne U-23 pour les Jeux Olympiques de Tokyo, les jeunes grenadiers se préparent depuis plusieurs jours au Centre FIFA Goal d