PubGazetteHaiti202005

Trafic d'armes et de munitions : le père Frantz Cole, un cadre de l'Église Épiscopale d'Haïti, bientôt auditionné

Le Père Frantz Cole

La Direction Centrale de la Police  Judiciaire (DCPJ) souhaite auditionner le père Frantz Cole, l'actuel secrétaire exécutif diocésain de l'Eglise Épiscopale d'Haïti, autour de la cargaison d'armes et de munitions saisies à la douane de Port-au-Prince, le 14 juillet 2022. Le directeur général du Ministère des Cultes, Evans Souffrant, a adressé une correspondance, en date du 1er août 2022,  au président du Comité Permanent de l’EEH, le Père Jean Mardoché Vil, aux fins de mettre père Cole à la disposition du Bureau des Affaires Financières et Économiques de la DCPJ.


L'enquête sur le trafic d'armes et de munitions destiné à l'Église Épiscopale d'Haiti, selon le commissaire du gouvernement, Jacques Lafontant se poursuit. Le père Frantz Cole, l'actuel secrétaire exécutif diocésain de l'Eglise Épiscopale d'Haïti, sera bientôt interrogé  par le Bureau des Affaires Financières et , Économiques, autour de la cargaison d'armes et de munitions saisies à la douane de Port-au-Prince, le 14 juillet 2022. Dans une lettre adressée au président du comité permanent, père Mardoché Vil en date du 1er août 2022, le directeur général du Ministère des Cultes Evans Souffrant, lui demande de mettre le père Frantz Cole à la disposition du Bureau des Affaires Financières et Économiques de la DCPJ, pour les besoins de la justice.


En ce sens, le père Frantz Cole est attendu le 5 août 2022, à 10 heures AM, au local du Bureau des Affaires Financières (BAFE), à Delmas.

Rappelons qu'une vingtaine d’armes automatiques, plus de 20 000 cartouches  et une centaine de chargeurs ont été découverts après une fouille effectuée par la douane de Port-au-Prince et le commissaire du gouvernement, près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, le jeudi 14 juillet 2022, dans des conteneurs suspects. Selon le commissaire du gouvernement, Jacques Lafontant cette cargaison d'armes et de munitions était destinée à l'Église Épiscopale d'Haiti. Mais cette institution religieuse nie toute implication dans cette affaire, qui a conduit à l’arrestation de Gina L. Rolls, le « brocker », chargé habituellement de dédouaner pour le compte de l’église épiscopale, selon ce qu’elle a dit à la DCPJ.

 

Par Daniella Saint-Louis

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Aug 10, 2022
Le chargé d'affaires ai  à l'Ambassade des États-Unis d'Amérique en Haïti Eric William Stromayer multiplie les rencontres depuis quelques jours avec des responsables du gouvernement, des in

Sport