PubGazetteHaiti202005

Dossier trafic d’armes: Me Robinson Pierre Louis et le commissaire  Michelet Virgile transférés pénitencier national

Me Robinson Pierre Louis

 L’ancien membre du cabinet du ministre de la justice et de la sécurité publique Me Robinson Pierre Louis et l'ancien commissaire du gouvernement près du tribunal de première instance de Port-de-Paix Me Michelet Virgile ont été transférés au pénitencier national, selon le porte-parole de la PNH Garry Desrosiers joint par la rédaction de Gazette-Haiti.


C’est désormais acté. L’ancien commissaire du gouvernement près du tribunal de première instance de Port-de-Paix Me Michelet Virgile et l’ancien membre du cabinet du ministre de la justice et de la sécurité publique Me Robinson Pierre Louis ont été transférés ce samedi 30 juillet au plus grand centre carcéral. « Je suis en mesure de vous confirmer la nouvelle », nous a répondu Garry Desrosiers dans un entretien téléphonique.


Ce transfert est fait après un ordre de dépôt du parquet de Port-au-Prince au centre carcéral. L’ordre de dépôt au pénitencier national avait mentionné des charges comme « forfaiture, suspicion de corruption, trafic d’influence, trafic d’armes à feu et de munitions et association de malfaiteurs » qui sont retenues contre les deux maîtres.

Hier vendredi 29 juillet 2022, le barreau de Port-au-Prince avait réitéré sa demande de libération de leur secrétaire général. Il continue de dénoncer une arrestation arbitraire et illégale. Préalablement, le barreau avait demandé la libération de l’avocat via une procédure en habeas corpus. Une demande rejetée à posteriori par le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince.

« Ce n’est pas une nouvelle. C’est le seul centre pénitentiaire que nous avons au niveau de la juridiction de Port-au-Prince. Une fois le dossier est au niveau du cabinet d’instruction, c’est là qu’on vous envoie », explique le juge Marthel Jean Claude, juge d’instruction au niveau du TPI de Port-au-Prince qui a parlé au journal.

Selon la loi, au niveau des centres de détention, les condamnés doivent être séparés de ceux qui attendent leur jugement. « Dans la pratique, c’est tout différent », précise-t-il.


Le secrétaire Général du Barreau de Port-au-Prince, Me Robinson Pierre Louis avait été interpellé par le Bureau des Affaires Financières et Économiques de la Direction Centrale de la Police Judiciaire( DCPJ ) le vendredi 22 juillet 2022. Des faits compromettants ont été retenus contre l’avocat.

Maîtres Robinson Pierre Louis et Michelet Virgile sont impliqués dans la libération de deux individus accusés d’avoir importé des armes et des munitions dont 120 000 cartouches qui ont été saisies au warf de Port-de-Paix au début de ce mois de juillet lors d’une opération conjointe de la police nationale et des agents douaniers.


 

 

 

Par: Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Aug 10, 2022
Le chargé d'affaires ai  à l'Ambassade des États-Unis d'Amérique en Haïti Eric William Stromayer multiplie les rencontres depuis quelques jours avec des responsables du gouvernement, des in

Sport