PubGazetteHaiti202005

Haïti-Insécurité-. L’acteur Jimmy Jean-Louis, révolté par les actes d’enlèvement en Haïti soutient la marche du dimanche 28 février

Jimmy Jean-Louis


L'acteur international Jimmy Jean-Louis se prononce contre le Kidnapping en Haïti et annonce qu'il appuie avec ferme volonté la marche pacifique entamée par la communauté protestante pour ce dimanche 28 février.
 
Les récents cas de Kidnapping enregistrés dans la zone métropolitaine ces derniers jours ont soulevé la colère de plus d'un. Le dernier  cas qui crée la polémique est celui de deux ressortissants dominicains et un Haïtien enlevés dans la zone de Martissant à la 5e avenue bolosse.
 
Cette situation a poussé plusieurs personnalités du monde cinématographique et de la culture à prendre position contre le pouvoir en place, qui jusqu'à présent reste impuissant face à l'augmentation des cas de Kidnapping dans la zone métropolitaine. 
 
C’est le cas de l’acteur Jimmy Jean-Louis par exemple qui, dans une courte vidéo de 36 secondes tournée déjà en boucle sur les réseaux sociaux, s'est montré hostile face au phénomène du Kidnapping. « J'aime Haïti et la situation de l'insécurité, de Kidnapping et de crise qui sévit dans le pays m'interpelle », a-t-il souligné. « L’action de Kidnapping et de séquestration perpétrée contre les trois techniciens évoluant dans mon domaine d'appartenance, m'est carrément révolté », ajoute l'acteur Hollywoodien
 
Plus loin, M Jimmy Jean-Louis n'a pas caché ses sentiments à l’égard d’Haïti tout apportant son appui à la marche pacifique prévue pour ce dimanche 28 février. « j’appuie avec force  la marche pacifique et j'aime Haïti », a-t-il conclu.
 
 
A côté de la crise politique, l’insécurité marquée par le Kidnapping reste le plus grand défi du pouvoir actuel. Alors que le gouvernement dit mobiliser une batterie de mesures, notamment l’annonce par le premier ministre Joseph Jouthe du support du bureau des affaires internationales de stupéfiants du département d’état et de l’appui de la police colombienne en vue de contrer ce phénomène, de nombreux bandits, dont le puissant chef de gang Arnel Joseph, se sont  évadés de la prison de La Croix des Bouquets jeudi 25 février 2021.

 
Par Gazette Haïti.

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Apr 19, 2021
Après une pause due au mouvement de boycott lancé par les arbitres, le championnat national de football a repris ses droits dans les stades du pays ce week-end.