PubGazetteHaiti202005

Election américaine : Trump met en garde Biden contre toute revendication "illégitime" de la victoire cette nuit

.

Donald Trump quitte le pupitre après une allocution télévisée, le 5 novembre 2020, à la Maison Blanche, à Washington DC. (EVAN VUCCI/AP/SIPA

Le candidat démocrate doit prendre la parole dans la soirée à Wilmington, soit au milieu de la nuit heure de Paris.


Une quatrième prise de parole en quatre jours. Le candidat démocrate à la Maison Blanche, Joe Biden, s'adressera aux Américains, vendredi 6 novembre, dans la soirée (dans la nuit de vendredi à samedi, heure de Paris), selon son équipe de campagne. "Joe Biden ne devrait pas revendiquer la présidence de manière illégitime, a réagi Donald Trump sur Twitter. Je pourrais aussi le faire. Les procédures juridiques commencent tout juste." Suivez la situation dans notre direct et les résultats dans notre carte, mise à jour en temps réel.

Donald Trump s'accroche. "Je ne renoncerai jamais à me battre pour vous et notre nation", a écrit le candidat démocrate, vendredi, en conclusion d'un communiqué où il promet de faire appel à "chaque aspect de la loi pour garantir que le peuple américain ait confiance en notre gouvernement".

La Géorgie annonce un recomptage. Cet Etat où Joe Biden dispose, pour l'instant, d'une courte avance de 1 000 voix sur son rival républicain va procéder à un recomptage des votes une fois que le premier dépouillement sera terminé. "Les résultats sont très serrés", a déclaré le secrétaire d'Etat de Georgie et membre du Parti républicain, Brad Raffensperger. Un recomptage est également possible en Pennsylvanie.

 Nancy Pelosi qualifie Joe Biden de futur "président élu". "Il apparaît évident que l'équipe Biden-Harris va gagner la Maison Blanche", a déclaré la présidente démocrate de la Chambre des représentants, vendrdi, allant jusqu'à qualifier Joe Biden de prochain "président élu". Jeudi, Joe Biden a affiché son confiance, assurant face caméra qu'il n'avait "aucun doute" sur sa victoire "lorsque le dépouillement sera terminé".

 Le camp Trump veut y croire. Alors que Joe Biden est passé en tête dans les Etats clés de Pennsylvanie et de Géorgie, où le dépouillement est toujours en cours, l'équipe de campagne de Donald Trump martèle vendredi après-midi que "l'élection n'est pas terminée". "Les projections erronées proclamant la victoire de Joe Biden sont basées sur des résultats loin d'être définitifs", écrit le camp républicain, dans un communiqué.

 Une longue attente. Les résultats se font attendre dans les Etats clés dont ont besoin les deux candidats pour l'emporter. Toute la journée, en Géorgie, Pennsylvanie, Arizona et au Nevada, les responsables locaux ont communiqué des statistiques sur les bulletins qui restent à compter, faisant fluctuer l'heure ou le jour où ils auront achevé les dépouillements des bulletins envoyés par la poste. 

 Les républicains multiplient les recours. Les avocats du camp Trump ont saisi la justice dans plusieurs Etats, demandant par exemple un recomptage dans le Wisconsin. Dans le Michigan et la Géorgie, deux juges ont déjà rejeté des recours républicains. Selon les décisions judiciaires, ces recours pourraient retarder de plusieurs jours ou semaines l'homologation des résultats.


 

 

Par Gazette Haiti avec Franceinfo


Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport