PubGazetteHaiti202005

La suspension provisoire de Yves Jean-Bart prolongée pour 3 mois et deux autres officiels du football haïtien sanctionnés 

Yves Jean-Bart (Dadou)

Les misères de Dadou Jean-Bart semblent partir pour durer. Alors qu'il a attendu 3 mois pour être fixé sur son sort, l'enquête pour abus sexuels présumés ouverte sur lui par la FIFA vient d'être prolongée. 

À la demande de la présidente de la chambre d’instruction, et conformément à l’art. 85 du Code d’éthique de la FIFA, la suspension provisoire imposée le 25 mai 2020 à Yves Jean-Bart – président de la Fédération Haïtienne de Football (FHF) – a été prolongée par le président de la chambre de jugement pour une période supplémentaire de 90 jours qui débutera à l’expiration de la suspension initiale de 90 jours, peut-on lire dans le communiqué de la FIFA. 

Selon la Commission éthique de la FIFA, M. Jean-Bart ne pourra toujours pas exercer des activités liées au football aux niveaux national et international.

Cette sanction a été prononcée sur la base de l’enquête en cours concernant M. Jean-Bart et d’autres officiels de la FHF, identifiés comme ayant possiblement été impliqués (en tant qu’auteurs principaux, complices ou instigateurs) dans des actes d’abus sexuels systématiques envers des joueuses de football.

La chambre d’instruction a donc décidé d’élargir le champ de l’enquête susmentionnée en ouvrant des procédures formelles visant Nella Joseph (superviseuse auprès des jeunes filles au centre technique national de Croix-des-Bouquets) et Wilner Etienne (directeur technique de la FHF). 

Des sanctions ont été aussi prononcées contre les deux autres officiels. Il leur est interdit provisoirement d’exercer toute activité relative au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international pour une durée de 90 jours, conformément aux art. 84 et 85 du Code d’éthique.

De plus, la commission d’enquête analyse de potentiels délits commis par d’autres officiels de la FHF et du football haïtien.

Les décisions prises par la présidente de la chambre d’instruction et par le président de la chambre de jugement de la Commission d’Éthique ont été dûment notifiées à M. Jean-Bart, Mme Joseph et M. Etienne.


Tout a commencé, quand un blogueur prénommé Molina eut dénoncé le président de la Fédération Haitienne de Football Yves Jean-Bart qui aurait abusé sexuellement des mineures évoluant au Ranch de la Croix-des-Bouquets. Il lui est reproché d'utiliser son pouvoir pour avoir des rapports sexuels avec des mineurs. 

L'accusé, lors d'un point de presse avait rejeté ces accusations arguant qu'il serait victime d'un complot visant à l'évincer de la FHF où il règne depuis 20 ans. 

Depuis sa mise à l'écart, la FHF est gérée par un de ses proches Joseph Variéno Saint-Fleur qui fait office de président provisoire.

 

 

Par Gazette Haïti

Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport