PubGazetteHaiti202005

Le Ministère de l’Éducation Nationale assure que l’année scolaire 2019-2020 ne sera pas annulée

...


Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) a assuré que l’année académique 2019-2020 ne sera pas annulée en dépit de la fermeture des écoles à cause du Covid-19.

C’est le directeur général du MENFP, Meniol Jeune, qui a fait la déclaration dans une interview exclusive accordée au journal ce jeudi 16 avril 2020.  Malgré vents et marées, il a assuré que l’année scolaire ne sera pas annulée.

Meniol Jeune dit reconnaitre la complexité du problème et les difficultés auxquelles le MENFP devra faire face pour s’assurer de la réussite de cette année scolaire, mais il a informé que le ministère a déjà planifié et a déjà pris toutes les dispositions nécessaires, pour qu’une fois la pandémie du nouveau coronavirus terminée, les activités scolaires reprennent.

Ces dispositions annoncées par le directeur général du ministère concernent la révision du programme à compétence minimale et également un réaménagement du calendrier scolaire qui a déjà été réaménagé le 11 décembre 2019 dernier dans l’objectif de permettre aux élèves de récupérer les heures de classes perdues à cause des manifestations récurrentes contre le pouvoir de Jovenel Moïse et le pays Lock qui avait paralysé les activités scolaires pendant près de trois mois.

« Nous sommes tous d’accord que si ce n’était pas le problème pays Lock nous ne serions pas dans cette situation difficile aujourd'hui, nous aurions pu fermer les écoles à cause de la pandémie certes, mais les élèves auraient déjà vu une bonne partie de leurs programmes », a regretté le DG du MENFP.

Outre les dispositions annoncées pour sauver l’année scolaire, sans donner trop de détails, Meniol Jeune nous a confié que les examens officiels de cette année seront allégés.

S’il est vrai que pendant cette période où les établissements scolaires sont fermés, certaines écoles privées, pour être précis, continuent d’enseigner leurs élèves à distance à travers des cours et des devoirs envoyés via des plateformes numériques, on ne peut pas en dire autant pour les écoles publiques.

Il est important de rappeler que le calendrier réaménagé de l’année académique en cours prévoyait 147 jours de classes dont 735 heures pour le fondamental et 882 heures pour le secondaire.

 

 

Kervens Adam PAUL

Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport