PubGazetteHaiti202005

Haïti: l'UNESCO condamne les meurtres des journalistes Jhon Wesley Amady et Wilguens Louissaint

.

Les institutions internationales continuent de condamner l'assassinat des deux jeunes journalistes haitien, Jhon Wesley Amady et Wilguens Louissaint, survenu le 6 janvier 2022, à Fessard, Laboule 12. En effet, l'UNESCO, via la directrice Audrey Azoulay, dit condamner les meutres de ces travailleurs de la presse. L'institution appelle à traduire en justice les coupables.

Dans un tweet publié le 13 janvier 2022, la directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay a condamné l'assassinat des deux journalistes haïtiens. Ces travailleurs de la presse se trouvaient dans la localité de Laboule pour réaliser un reportage sur l'insécurité qui sévit en cette zone. 

« Je condamne les meurtres de Wilguens Louissaint et Jhon Wesley Amady. J'appelle les autorités haïtiennes à ne ménager aucun effort pour identifier et traduire en justice les responsables de ce crime », écrit la directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay. 

Selon les informations, les deux journalistes ont été victimes des hommes armés opérant dans la zone et qui sont opposés à un autre gang du même endroit dirigé par un certain « TiMakak ». Suite au constat légal, le juge de paix titulaire de Pétion Ville, Eno René Louis a révélé, dans les médias, avoir trouvé des impacts de balle au niveau de la tête et du cou des corps sans vie des journalistes.

 

Par: Juhakenson Blaise

Politique

Culture

Economie

0 comments

Sport