PubGazetteHaiti202005

États-Unis: le nouveau président Joe Biden peaufine son premier gouvernement

Président élu Joe Biden, Sec John Kerry, Anthony Blinken


Aux États-Unis, le président sortant Donald Trump refuse toujours de reconnaitre sa défaite. Cette position du déni n’empêche pas le président élu Joe Biden de préparer son mandat qui débute en janvier prochain, même sans les fonds fédéraux qui sont bloqués par l’administration Trump. Le président élu doit dévoiler mardi ses premiers choix pour le futur gouvernement. Quelques noms circulent déjà.


Pour les médias, il est acquis que le portefeuille des Affaires étrangères aille à Anthony Blinken, le conseiller diplomatique de Joe Biden. D’après le New York Times, c’est un fervent partisan des alliances internationales, bref du multilatéralisme. Une position qui tranche avec la doctrine de l’Amérique d’abord de Donald Trump.

L’objectif du nouveau secrétaire d’État toujours selon le New York Times serait de rassembler les alliés autour d’une vaste coalition pour contrer l’influence de la Chine sur la scène internationale. Joe Biden devrait également nommer un autre proche collaborateur, Jake Sullivan, comme son conseiller à la sécurité nationale. Et le poste prestigieux d’ambassadeur à l’ONU ira à Linda Thomas-Greenfield, ancienne secrétaire d'État adjointe pour l'Afrique sous le président Barack Obama.


Selon le site d’information The Hill, Joe Biden pourrait également désigner une femme à la tête de la CIA et au ministère de la Défense. Toutes ces nominations doivent être confirmées par le Sénat, dont la majorité dépend des résultats du second tour pour les deux sièges à pourvoir en Géorgie, un scrutin prévu début janvier.

 

 

RFI avec Gazette Haïti 

 

Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport