PubGazetteHaiti202005

Liné Balthazar: « Ariel Henry doit prendre des mesures pour organiser des élections sinon il fera partie du problème et ne trouvera aucune justification pour rester au pouvoir »

Liné Baltazar, président  du PHTK

Le président du Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK), Liné Balthazar a enjoint au premier ministre Ariel Henry d’entreprendre les démarches nécessaires « en vue d’organiser les élections dans le plus bref délai pour permettre au pays de se doter de dirigeants légitimes ». Pour l’allié du pouvoir en place, Ariel Henry ne trouvera aucune justification pour rester au pouvoir si dans un délai ne dépassant pas 18 mois il n’organise pas les élections. 


Participant à la deuxième sortie de l’émission « Le Rendez-Vous avec Volcy Assad » pour cette semaine ce mardi, Liné Balthazar, président du PHTK, s’est dit conscient que les conditions politiques ne sont pas encore réunies pour la tenue des scrutins dans le pays. Cependant demande au chef du gouvernement de mettre les bouchés doubles pour que ces joutes se tiennent le plus vite possible.

Si Liné Balthazar veut mettre la pression sur Ariel Henry pour qu’il crée une atmosphère propice à l’organisation des élections, c’est parce que, selon lui, le chef du gouvernement n’est détenteur que d’un pouvoir d’exception.
« Un gouvernement d’exception ne peut pas s’éterniser au pouvoir », a déclaré Liné Balthazar, soulignant que « dans la situation actuelle la seule issue est d’organiser les élections dans les meilleurs délais pour remettre le pouvoir à des dirigeants légitimes ».

Selon le chef du PHTK, qui a signé  l’accord du 11 septembre pour une gouvernance apaisée et efficace de la période intérimaire, les politiques doivent aussi contribuer à la mise en place des conditions pour la tenue des élections.

« Comme responsable politique nous sommes obligés de nous entendre pour sortir le pays de la situation exceptionnelle dans laquelle elle se trouve le plus rapidement possible. Pour cela, il faut que tous les protagonistes manifestent leur volonté de créer les conditions politique et sécuritaire pour qu’il y ait une transmission du pouvoir aux élus légitimes », a-t-il soutenu.

PHTK encourage le dialogue pour résoudre la crise 

Pour résorber la crise multidimensionnelle que connaît le pays, Liné Balthazar prescrit un dialogue entre tous les acteurs. Il salue donc en ce sens, les démarches entreprises par le chef du gouvernement pour rencontrer le groupe Montana. Cependant, le président du PHTK signale que ce dernier n’est pas le seul interlocuteur qui s’oppose au gouvernement d’Ariel. Selon lui, il est nécessaire que ces discussions prennent en considération tous les autres groupes qui s’opposent au gouvernement.

« Entre 18 à 20 mois il faut que des autorités légitimes soient constituées dans le pays sans quoi Ariel Henry n’aura aucune raison de rester au pouvoir », a balancé Liné Balthazar, comme une forme d’avertissement. « Même  la communauté internationale risque de lâcher le premier ministre et ne plus collaborer avec lui », a conclu l’allié principal du pouvoir en place. 

 

 

 

Par Kervens Adam PAUL

Category

Politique

Culture

Economie

0 comments
Post on Jul 05, 2022
Pour le mardi 5 juillet 2022, le taux de référence est fixé à 114,23 gourdes pour 1 dollar américain.  

Sport