PubGazetteHaiti202005

Signature de 4 protocoles d’accord entre le Ministère de l’Economie et des Finances, la Banque de la République d’Haïti et le Fond de Développement Industriel.

.

Ces protocoles d’accord concernent la gouvernance économique et financière, la création et la gestion d’un fonds de garantie pour le secteur agricole et l’exportation et finalement le transfert automatique des chèques du trésor public.

La Banque de la République d’Haïti et le Ministère de l’Economie et des Finances ont signé, ce vendredi, un protocole d’accord portant sur la gouvernance économique et financière. A travers cet accord, les autorités monétaires et budgétaires ont pris l’engagement de ne pas dépasser un niveau de financement monétaire de 39.7 milliards de gourdes, informe le gouverneur de la BRH, Jean Baden Dubois. « Il s’agit d’un instrument indispensable devant permettre une certaine cohérence entre les actions du MEF et celles de la Banque centrale », a fait valoir M. Dubois. Il indique que cela va permettre également à la Banque centrale de mieux moduler sa politique monétaire. Pour sa part, le titulaire du MEF Michel Patrick Boisvert a indiqué que la signature de ce pacte avec la banque centrale traduit la volonté des autorités de rester cohérentes dans leur engagement dans le cadre du budget de l’exercice 20/21.

Deux  des protocoles d’accord concernent la création et la gestion d’un fonds de garantie partielle du risque de crédit en faveur de l’agriculture et l’exportation. Ils ont été signés entre la BRH, le MEF et le FDI. Ce fonds de garantie vise à atténuer les risques et encourager les investissements dans ces deux secteurs économiques, a fait savoir le Directeur Général du FDI, Edouard Clément. L’ancien président du conseil de l’Ordre des comptables professionnels agréés d’Haïti, OCPAH, informe qu’un montant d’un milliard de gourdes sera mobilisé par le MEF en vue de la mise en place du fonds de garantie. 

Le quatrième protocole d’accord a été paraphé par la BRH et le MEF. Il porte sur le transfert automatique des chèques du trésor public et vise à pallier le problème des chèques émis par l’administration publique et non disponible sur le système de la Banque centrale, selon le gouverneur Jean Baden Dubois. Grâce à cet accord, les chèques seront transférés automatiquement au niveau de la BRH une fois émis par le MEF, a dit pour sa part Michel Patrick Boisvert. 

Le gouverneur de la Banque centrale, Jean Baden Dubois, en a profité pour mettre en garde les spéculateurs contre toute velléité de faire augmenter le taux de change du dollar. M. Dubois qui se dit conscient d’une certaine fluctuation du dollar par rapport à la gourde au niveau du marché informel, annonce des mesures en vue de maintenir une certaine stabilité du taux de changes.

 

 

 

Par Diego O. Charles

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport