CONFLIT JOVENEL MOISE/SOGENER.- « KOZE PÈP et SEKTÈ POPILÈ appellent à la réunion de la famille politique du feu René Préval pour barrer la route au projet anti-démocratique du pouvoir »

Submitted by gazettehaiti on Fri, 11/29/2019 - 09:33
Photo

PORT-AU-PRINCE, Le 29 novembre 2019


Dans une note conjointe, le leader paysan Charles Suffrard de KOZE PÈP et  le militant politique René Monplaisir du SECTEUR POPULAIRE HAÏTIEN qualifient de déclaration de guerrre les mandats d'amener lancés contre d'anciens collaboteurs de l'ancien Président René Préval dont son épouse Elizabeth Délatour Préval. « Les récents développement de l'affaire SOGENER dont le caractère tout à fait illégal a été souligné par tous les experts en la matière, ont tout l'air d'une déclaration de guerre », disent les alliés de l’Ex Chef d’Etat.

Sans enlever  « le droit des parties à un contrat de modifier et résilier ce dernier suivant une procédure préétablie, KOZEPEP et SEKTÈ POPILÈ voit dans la démarche du pouvoir un complot tramé au Palais National qui viserait à s'attaquer à cette famille politique ». Ils en veulent pour preuve l'indexation par le pouvoir d'anciens reponsables influents du gouvernement Préval. 

Selon la note, « sous prétexte de lutte contre la corruption, le gouvernement tente d'instaurer une nouvelle dictature pour ne pas avoir à rendre des comptes sur un ensemble de dossiers, qui depuis un an, alimentent l'indignation et la mobilisation nationales ».

Face à ce constat, les deux organisations proches appellent les membres de la famille politique de René Préval « à se réunir en urgence pour trouver un consensus sur la réponse à donner à ce qu'elles appellent le projet anti-démocratique du pouvoir ». Cet appel s’étend aussi « aux paysans, aux anciens élus des collectivités et autres alliés de cette famille politique ». 

Un « tel rassemblement de la famille politique du Président René Préval ne pourra que renforcer l’actuelle lutte du peuple haïtien contre la corruption et l’exclusion », conclut la note. 


La Gazette