Haiti/Crise:- Jovenel Moise un Président mal élu et bien corrompu, selon le Journaliste Français Vincent Hervouet de Europe 1.fr

Submitted by gazettehaiti on Thu, 10/10/2019 - 15:19
Photo

PORT-AU-PRINCE, le 10 Octobre 2019
(www.gazettehaiti)

 

La presse internationale de plus en plus se saisit de la crise haitienne. Des médias internationaux en parlent en désormais. Hier Mercredi 8 Octobre, le Journaliste Sénior Vincent Hervouet dans la matinale d’Europe 1 a consacré son « Édito International » à la situation de tension en Haiti 

« Les manifestants ne font pas une révolte, ils veulent une révolution. Elle est lente, pauvre et usante. Ils veulent la tête de Jovenel Moise, un Président mal élu et bien corrompu . D'habitude, il se cache et il a quinze jour il est apparu à la télévision mais à deux heures du matin. Il a fait appel au dialogue, l'opposition lui oppose une fin de non-recevoir ». Tels sont les commentaires du Journaliste français à propos du Président Jovenel Moise. 

Vincent Heuvret a aussi mis l'accent sur la paralysie quasi-totale dans le pays. Il peint Haiti comme un pays bloqué avec des barricades un peu partout. Pas d'écoles, les entreprises fermées, pas de courant s'il n'y a pas de génératrice, pas d'eau et les malades meurent à la porte des hôpitaux faute de soins, a-t-il rappelé.

Dans sa rubrique, le Journaliste a aussi abordé les cas de personnes tuées en Haiti soit par la police ou par les gangs armés. Se référant au rapport du RNDDH sans le citer, Vincent Hervouet fait état de « 17 morts et de dix fois plus de blessés seulement le mois de Septembre. Haiti se noie et le monde s'en fiche de ses morts sans importance », a-t-il constaté.

Pour le Journaliste, « Haiti est un abonné aux malheurs. Apres l'esclavage, la révolution, ensuite l'occupation américaine, Duvaliers, Aristide et le tremblement de terre ». Pour lui, « Haiti se retrouve finalement entre la mondialisation qui l'ignore et la France qui l'a oubliée », a conclu l'édorialiste international. 

La Gazette