PubGazetteHaiti202005

Politique:- Claude Joseph veut construire la nouvelle opposition au pouvoir d'Ariel Henry

L'ex ministre des affaires étrangères  Claude Joseph

Fraichement remplacé dans le cadre du remaniement ministériel, l'ex chancelier Claude Joseph revigoré par une vague de sympathie dans l'opinion publique fait part de son intention de construire une nouvelle opposition face à Ariel Henry.

Lors d'un live réalisé sur les réseaux ( Facebook, twitter et Instagram) et relayés par plusieurs médias en ligne, le Dr Claude Joseph des USA étant tenait tout d'abord à remercier tous ceux qui l'ont accompagné et supporré durant ses 20 mois passés « à servir l'Etat ».

Après avoir fait l’historicité de son engagement dans la politique haîtienne, expliqué le sens de son « engagement aux côtés du feu président Jovenel Moïse », ses prises de position « contre la condescendance de certains pays vis-à-vis d’Haïti » et son combat pour que justice soit rendue au président, Claude Joseph fait le constat qu'il y a un vide à combler en Haïti aujourd'hui: l'opposition. 
«  Aujourd'hui il y a un vide car la majeure partie des organisations politiques de l'opposition rejoignent le pouvoir, donc il y a un vide à combler car un élement essentiel à la démocratie est l'opposition. C'est pourquoi je m'engage avec vous à combler ce vide  non  pour faire échec à un pouvoir ou à un gouvernement, mais pour aider le pays, les jeunes et pour sortir le pays de l'impasse dans laquelle il se trouve », a lancé Claude Joseph. 

 

L'opposition dont parle l'ex chancelier « ne sera pas semblable à l'opposition traditionnelle ». « Je vais me battre à vos côtés pour sortir Haïti de ce marasme, cependant je ne vais pas me contenter de critiquer comme l'opposition traditionnelle.   Mais je vais également  travailler sur des propositions claires aux problèmes du pays et les moyens de les résoudre », promet l'ex premier ministre par intérim de Jovenel Moïse.

« Aujourd'hui j'ai retouvé ma liberté de penser et d'action pour pouvoir réflechir sur Haïti et dire clairement ce que je souhaite pour mon pays n'étant plus lié à une quelconque solidarité gouvernementale ou un devoir de réserve. Je m'engage à contribuer avec vous chers amis, frères et soeurs, Haïtiens et Haïtiennes à  l’émergence d'une Haïti à la hauteur de son histoire », a déclaré Dr Claude Joseph qui appelle à travailler ensemble pour « faire respecter Haïti, pour que justice soit rendue au président Jovenel Moïse ».

Dans son intervention, le Dr Claude Joseph faisant le bilan du travail réalisé comme chef de la diplomatie et comme premier ministre a.i dit avoir quitté ses fonctions avec le sentiment du devoir accompli.

 

 

Par Gazette Haïti

Category

Politique

Culture

Economie

0 comments

Sport