Baccalauréat 2019: Deux directeurs d'écoles arrêtés pour fraude,confirme Pierre Josué Agénor Cadet!

Submitted by gazettehaiti on Tue, 07/09/2019 - 21:13
Photo

Port-au-prince,  Mardi 9 Juillet 2019
( www.gazettehaiti.com)


Le Ministre de l'Éducation Nationale et fe la Formation Professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet, a rendu ce mardi 9 juillet 2019, une visite de courtoisie aux différents Centres d'Examens de la Capitale. Au cours de cette visite, il a annoncé l'arrestation de deux Directeurs d'Ecoles pris en flgrant délit pour des cas de fraudes._


Des agent de la police nationale d'Haïti (PNH) en collaboration avec le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, Paul Éronce Villard, ont procédé dans la journée du lundi 8 juillet 2019, à l'arrestation de deux (2) Directeurs d'Ecoles dans l'aire métropolitaine de Port-au-Prince. C'est ce qu'a annoncé le Ministre de l'Education Nationale et de la Formation Professionelle Pierre Josué Agénor Cadet, lors de sa visite ce mardi 9 juillet 2019 au Collège Jean Dominique et le Lycée Marie -Jeanne.


Cette visite a pour objectif principal de s'enquérir sur le bon déroulement de la deuxième journée des examens officielles du baccalauréat. Le Ministre en a profité pour évoquer des cas de fraudes et d'irrégularités rencontrées pendant la tenue des dites épreuves. 

Selon le Titulaire du MENFP, plus d'une centaine d'élèves venant de diverses institutions scolaires dont leur nom n’est pas enregistré dans les bases des données de l'institution, réclamaient leur participation aux examens. Des cas qui ont été considérés, se rejouit-il.


En revanche, deux Directeurs d'Ecoles dont leur nom ainsi que leur école n'ont pas été cités par le Ministre Pierre Josué Agénor Cadet, ont trouvé leur arrestation. Ces derniers sont reprochés d'avoir entrepris des actions frauduleuses en réclamant de l'argent des élèves ainsi que leurs parents aux fins de leur livrer des fausses fiches d’examens relatives aux dites épreuves. Pour l'instant, les fraudeurs ont été arrêtés par les autorités policières et judiciaires afin de répondre des accusations dont ils font l’objet.


Ainsi, le Titulaire dudit Ministère a déclaré que d'autres mesures bont être prises pour traquer d'autres individus qui empêchent le bon fonctionnement du système éducatif haïtienn. Certaines écoles non reconnues par le Ministère verront leurs portes fermées ainsi que la publication de leurs noms dans les journaux pour tenter d'épurer le système, a t-il prévenu.

 

La Gazette