Haiti/Securite:- La police nationale a le contrôle de Savanne Pistache, moins de 24 heures après le décès de « Ti je »

Submitted by gazettehaiti on Tue, 04/30/2019 - 18:40
Photo

Port-au-Prince, Mardi 30 Avril 2019
(www.gazettehaiti.com)


10 personnes arrêtées, et une cachette d’armes automatiques découverte, tel est le bilan d’une opération menée ce mardi 30 Avril, à Carrefour Feuille, par des agents de plusieurs unités spécialisées de la PNH, selon le porte-parole adjoint de l’institution Garry Desrosiers qui informe la police a désormais, le contrôle de Savanne pistache. 

Cette opération est intervenue au lendemain du décès du redoutable chef de gang de Savanne Pistache, Jean Sony alias « Ti je » au cours d’échanges de tirs avec la police à Delmas 83. 
Les personnes arrêtées sont pour l’heure au service départemental de la police Judicaire, pour répondre aux questions des forces de l’ordre a fait informé Garry Desrosiers. Le porte-parole adjoint de la PHN n’a toutefois pas donné beaucoup plus de précisions sur le calibre des armes découvertes dans la cachette. 

Entre-temps, les secrétaires d'Etat à la Sécurité Publique et à la Communication se réjouissent de la neutralisation de ce puissant chef de gang. Léon Ronsard St-Cyr et Eddy Jackson Alexis qui saluent le travail réalisé par les agents de l’ordre promettent que tout sera mis en œuvre afin de combattre le phénomène de l’insécurité. 

Le décès du redoutable chef de gang de Savanne Pistache, Jean Sony alias « Ti je » dans la nuit lundi 29 Avril écoulé, a provoqué des scènes de liesse à Carrefour Feuille. Les habitants de cette zone ont tôt ce mardi gagné les rues pour exprimer leurs satisfactions. Ils ont pointé du doigt le Député de la deuxième circonscription de Port-au-Prince Jean René Lochard qui était de connivence avec le Chef de gang Tije qui a récemment assassiné 6 personnes et blessés plusieurs autres à Impasse Eddy, Carrefour Feuille. 

Saluant des deux mains le travail des agents de la PHN, ces riverains en ont profité pour appeler à un calme réel dans la zone. 


Par, Michelet Pierre Joseph.