Haiti/Politique:- Echec du Pays Lock #2 et de la Manif du 7 Mars/ Jean Charles Moise et le Secteur Démocratique de nouveau à couteaux tirés

Submitted by gazettehaiti on Thu, 03/07/2019 - 22:49
Photo

Port-au-Prince, le Jeudi 7 Mars 2019
(wwe.gazettehaiti.com)


La division ronge l'opposition politique haitienne et cela ne semble pas prêt de s'arrêter.

Définitivement entre le leader de Pitit Dessalines et le Secteur Démocratique le courant ne passe pas. Une journée de mobilisation lancée par Pitit Dessalines et alliés a été boycottée par les dirigeants du Secteur Démocratique et d'autres structures politiques en raison du fait que Jean Charles Moise l'a décidé de manière unilaterale. La veille de ce 7 Mars la capitale était sur le qui-vive tant la tension était montée. Dans les pompes à essence et Super-Marchés c'était la ruée. On faisait la queue pour se procurer certains produits de première nécéssité et du carburant pour parer au Pays Lock 2. Mis a part quelques pneux enflammés entreposés au niveau de Delmas 47 et 40 , la montagne n'a accouché que d'une souris. La manif n'a pas eu lieu non plus. 

En réaction, le Secteur Démocratique qui ne veut pas partager l'échec de la mobilisation annoncée par Jean Charles Moise a vite fait de sortir une note pour prendre ses distances. "Pour l'histoire et la vérité, le Secteur Démocratique n'avait jamais annoncé de manifestation pour ce Jeudi 7 Mars",  écrit Me André Michel sur sa page Facebook. "Des consultations se poursuivent au niveau de l'opposition en vue d'un nouveau calendrier de mobilisation", a-t-il annoncé.

Se sentant directement touché par les flèches décrochées par le Porte-Parole du Secteur Démocratique, le leader de Pitit Dessalines s'en est vertement pris aux dirigeants de cette structure qu'il qualifie d'Esclaves domestiques. "Sur l'habitation nous avons tous types d'esclaves: Esclaves des Champs, Esclaves à talent et Esclaves Domestiques. Moi je suis un esclave des Champs", comme pour montrer la différence entre ses anciens camarades et lui. Il critique le Secteur Démocratique d'avoir pris part à la réunion de l'émissaire du Département  d'Etat David Hale. Selon Moise, tous les participants à cette réunion ont reçu l'ordre de dialoguer avec Jovenel Moise, critique le Secrétaire Général de Pitit Dessalines. D'ailleurs selon lui a aucun moment le représentant du Secteur Démocratique à la rencontre n'a évoqué le départ de Jovenel Moise.

Il annonce la poursuite de la mobilisation jusqu'au départ du Président Jovenel Moise. 

Pour de nombreux observateurs la division au sein de l'opposition radicale constitue la force du Président Jovenel Moise. 

La Gazette