PubGazetteHaiti202005

Une commission de restructuration à la tête de l'École de droit et des Sciences économiques des Gonaïves

Une salle de classe à EDSEG

Une Commission de restructuration composée de Me Dufrène Guillaume et de Me Youdeline Cherizard, respectivement coordonnateur et assistante coordonatrice a été choisie pour prendre le relai de la gestion de l'École de droit et des Sciences économiques des Gonaïves ( EDSEG). Ces derniers vont remplir le rôle de directeur de l'École et assistant directeur de l'EDSEG. Ces deux personnalités ont été choisies pour engager l'institution sur le plan administratif, académique et financier. 

 

 


En proie à des désordres sur le plan administratif, académique et financier, le rectorat de l'UEH essaie de reprendre la main en mettant sur pied une Commision de restructuration chargée de redresser la baraque. 
                                                                                                                                         
Selon la circulaire du Conseil exécutif du 11 janvier 2021, l'EDSEG est desormais dirigée par Me Dufrène Guillaume, nouveau directeur de ladite école et de Me Youdeline Cherizard, assistante coordonnatrice qui remplissait le rôle d’assistant Directeur de l’Ecole. 


Le Rectorat de l'UEH rappelle qu'il ne reconnait et continue à ne pas reconnaitre aucune évaluation (examen de session, examen de reprise, concours d'admission, soutenance de mémoire) réalisée au nom de l’EDSEG à partir de septembre 2020 (circulaire du Conseil Exécutif en date du 21 septembre 2020). 


Selon le Rectorat, ces évaluations ont été tenues consciemment en dehors des normes élémentaires et sans l’approbation et la supervision des autorités régulières de l’Ecole. Les soutenances de mémoires avaient déjà fait l’objet de la circulaire d’avril 2020 du Conseil exécutif.

 

« Seules ces personnalités citées ont la capacité d'engager l'EDSEG sur les plans académique, administratif et financier. Toute autre personne qui prétend agir au nom de l'École se rend coupable d'usurpation de titre et de fonctions », tranche la plus haute instance de l'Université haïtienne  


Le Rectorat a pris le soin de préciser que la direction régulière de l'EDSEG n'a pas encore fixé de date pour la reprise des cours puisque le local de l'École étant encore pris en otage par des individus qui, dit-il, profitant des faiblesses conjoncturelles de l’État, s’évertuent à transformer l’Ecole en une zone de non-droit et en une entité plutôt marchande qu’académique. 


Entretemps, la direction de l'EDSEG a annoncé la tenue de ses premières activités académiques, la reprise des soutenances de mémoires.


Parallèlement,  le Rectorat informe que tout paiement relatif à des activités ou documents académiques de l'EDSEG  supérieur à 200 gourdes doit être effectué sur l'un des 2 comptes bancaires réguliers de l'École logés à la Sogebank au no 24008898 et à la BNC au no 460002478 (appert lettre circulaire du Conseil Exécutif no 20263 du 1er mars 2021. 

 

On ignore pour l'instant la réaction des anciens dirigeants de l'EDSEG qui s'opposaient à la décision du Rectorat de l'UEH, arguant que l'EDSEG était une institution autonome fonctionnant en dehors du Rectorat. 

 

 

 

Par Michel Césaire

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Apr 19, 2021
Après une pause due au mouvement de boycott lancé par les arbitres, le championnat national de football a repris ses droits dans les stades du pays ce week-end.