PubGazetteHaiti202005

Haïti-Justice : les États-Unis plaident en faveur d'un système judiciaire indépendant et fonctionnel pour résoudre la détention préventive prolongée

.

Face à l’augmentation accrue du taux de détention préventive prolongée dans les prisons en Haïti, les États-Unis d’Amérique ont plaidé, ce mercredi 7 avril 2021 sur Twitter, en faveur d’un système judiciaire indépendant et fonctionnel en vue de résoudre ce phénomène.

 

Alors que le pourcentage de personnes en détention préventive dans les prisons en Haïti est passé de 76% à 85% entre juin 2020 et mars 2021, selon les chiffres communiqués par le Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti (BINUH), hier mardi 06 avril 2021, ce mercredi 7 avril, l’Ambassade Américaine en Haïti a fait savoir sur Twitter que « les États-Unis conviennent que la détention provisoire prolongée est un problème grave pour Haïti ».

 

Face à ce phénomène grave qui constitue un traitement inhumain et dégradant de la personne et qui ne cesse de gagner en ampleur dans le pays, les USA, s’appuyant sur le rapport du BINUH, estiment que « Haïti a besoin d'un système judiciaire indépendant et fonctionnel, capable de mettre fin à cette crise ».

 

Notons qu’alors que le phénomène de la détention préventive prolongée augmente de façon exponentielle dans le pays, les différentes associations de magistrats haïtiens multiplient les grèves pour réclamer entre autres de meilleures conditions de travail. Entre-temps des milliers de citoyens continuent de croupir en prison en attente de jugement.

 

 

 

 

Par Kervens Adam PAUL

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Apr 19, 2021
Après une pause due au mouvement de boycott lancé par les arbitres, le championnat national de football a repris ses droits dans les stades du pays ce week-end.