ONA - Ferme Latortue - Advertising

 

Des entités signataires de l'Accord Marriott appellent la population à rester mobilisée et déshabillent la communauté internationale

Photo

Alors que le président Jovenel Moïse vient de déclarer caduc le Parlement et se prépare à diriger par décret, des entités signataires de l'Accord Marriott appellent la population à rester vigilante et à se mobiliser afin de défendre leurs droits de vivre dans la dignité où la justice sociale sera établie. 

Les différentes entités signataires de l’Accord Marriott, disent constater la velléité du président Jovenel Moïse de mener la barque du pays seul en détenant tout le pouvoir, sans le Parlement, sans un gouvernement légal, ni même un budget en plein 21ème siècle sous le regard de la plus grande démocratie de l’Amérique.

Dans une note en date du 15 janvier dont le journal a eu connaissance, des entités signataires de l'Accord Marriott se disent prêtes à s’organiser en utilisant tous les moyens pacifiques à l’intérieur et à l’extérieur du pays pouvant aider à freiner toutes tentations totalitaires du président visant à y établir un pouvoir dictatorial. 


Face à ce constat, les signataires appellent le peuple à rester vigilant et à se rebeller en vue de défendre ses droits de vivre dans la dignité, dans un pays où la justice sociale sera établie. 


"À ce carrefour fragile, Jovenel Moïse pense qu'il est le seul chef incontesté où il veut profiter de ce boulevard pour procéder à la formation d'un gouvernement qui va produire le même modèle de gouvernance marquée par l’inégalité sociale, la misère, le désordre dans la gestion de l’État, et la gabegie des ressources du pays", ont-ils déploré plus loin.

Les signataires de l'Accord Marriott n'y vont pas de mains mortes pour critiquer la communauté internationale et le modèle de démocratie qu'elle vend aux pays moins avancés comme le nôtre, Haïti. 

Ils ont dénoncé par ailleurs le comportement complice de la communauté internationale qui prône le respect de la démocratie et de l’État de droit dans le pays, alors que sans aucun gêne, celle-ci supporte ce pouvoir dans ses dérives. 

Les signataires en profitent pour demander à la communauté internationale si elle compte supporter un président que la population rejette partout dans le pays et qui souhaite mener la barque du pays tout seul.

Parallèlement, les signataires de l'Accord Marriott ( Alternative Consensuelle, Mache Kontre, Bloc Démocratique, Forum Papaille, Opposition Institutiomnelle) en profitent pour annoncer à la population ainsi qu'à la diaspora haïtienne que ces entités prennent des dispositions nécessaires en vue de mettre en place un mécanisme de concertation permanente capable de réfléchir et d’agir ensemble en vue de l’application des décisions qui ont été prises dans l’Accord Marriott afin de réaliser une véritable transition devant permettre l'anéantissement du système d’exclusion et d’inégalité. Ce, pour bâtir une Haïti solidaire et souveraine.

 


Michelson Césaire

Category

Politique

Culture

Economie

Sport