Pétrocaribe/Crise:- Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judicaire(CSPJ) appelle Jovenel Moise à en tirer les conséquences

Submitted by gazettehaiti on Fri, 06/21/2019 - 15:53
Photo

Port-au-Prince, le Mercredi 21 Juin 2019
(www.gazettehaiti.com)


Les lignes continuent de bouger dans la grave crise politique que connait Haiti depuis quelques temps. Le Pouvoir Judiciaire, Co-dépositaire de la souveraineté nationale a invité ce vendredi le Président Jovenel Moise « à tirer les conclusions qui s'imposent dans l'intérêt supérieur de la nation ».

Tout d'abord, le CSPJ dans sa note, dit « déplorer le climat d'agitation sociale » qui sévit au pays depuis un certain temps. Pour les juges de la Haute Instance Judicaire du pays, «  le mécontement de la population face à la corruption est généralisé et se traduit par des mouvements de protestation parfois violentes entrainant des pertes matérielles et en vies humaines ». Il est clair pour le Conseil Supérieur du Pouvoir Judicaire, « le seul motif des mouvements de protestation est la lutte contre la corruption ».

« Le Pouvoir Judicaire, Co-dépositaire de la souveraineté nationale, aux termes des articles 59, 60 et suivants de la constitution en vigueur, est convaincu que la persistance du climat d'agitation socio-politique peut mettre en péril la souveraineté du pays et les acquis démocratiques. Il est donc indispensable que soient rétablies au plus vite, les conditions au retour de la Paix, de la stabilité en vue de de favoriser le développement économique et social du pays écrit le CSPJ ». 

Plus loin, le Pouvoir Judicaire enfonce le clou: " Le Président de la République, son Excellence Jovenel Moise, garant de la bonne marche des institutions de la République, se doit de faire une analyse profonde de la gravité de la situation et d'en tirer les conclusions qui s'imposent dans l'intérêt supérieur de la nation".

Et le coup de massue: "le CSPJ rappelle que toute solution durable à la présente crise passera obligatoirement par l'avènement d'un nouvel ordre moral et de Justice pour prévenir et sanctionner la corruption dans dans toutes ses dimensions"

Le CSPJ enfin, appelle « tous les secteurs de la vie nationale à lutter contre la dépravation de la morale sociale ». Avec cette sortie, le Pouvoir Judicaire vient d’afficher son indépendance du pouvoir exécutif, commentent plusieurs observateurs de la vie politique haïtienne. 

Pour l'heure, presque les autres secteurs se sont déjà prononcés sur la conjoncture. Il ne reste maintenant que la position du Parlement dans ses branches. Tenant compte de la configuration de ce dernier, on risque d’attendre encore longtemps.

Jose Emmanuel