Dossier Petrocaribe : Les Petrochallengers insatisfaits du rapport de la cour des comptes appellent le Président Jovenel Moise à se présenter devant la Justice et soutiennent la manifestation du 7 Février

Submitted by gazettehaiti on Tue, 02/05/2019 - 22:04
Photo

Port-au-Prince, Mardi 05 Février 2019
(www.gazettehaiti.com)

Le groupe des Petrochallengers membres du mouvement baptisé « Nou pap domi », se dit insatisfait du rapport de la cour supérieure des comptes et du contentieux administratif sur l’utilisation des fonds Petrocaribe. 

 

Alors que lors de la remise de ce rapport était très attendu, au sénat de la république jeudi dernier, le président du tribunal administratif, Volmar Demesyeux a laissé entendre qu'il s'agissait d'un rapport partiel en raison du fait que certaines institutions ont communiqué tardivement les informations sollicitées par les enquêteurs de la Cour. Depuis la remise de ce rapport au Grand Coros les réactions fusent de toutes parts. Si pour des secteurs cette décision constitue un pas important dans la recherche de la vérité, d'autres voix s’élèvent pour exprimer leur insatisfaction. 

C’est le cas par exemple du groupe des jeunes Petrochallengers membre du mouvement baptisé « Nou pap domi ». C’est le résultat certes de multiples mouvements organisés en Haïti et au niveau de la diaspora pour exiger que toute la lumière soit faite sur le dossier, mais nous ne sommes pas satisfaits parce que certains projets n’ont pas été mentionnés dans ce rapport, a déclaré l’une d’entre eux, Pascal Solage. 

Elle a dans la foulée, dénoncé le fait que les autorités étatiques n’ont jusqu’ici exprimé aucune position officielle sur le rapport qui a été transmis au grand corps il y a environ une semaine. Elles ont de préférence choisi de porter plainte contre les dilapidateurs au parquet de Port-au-Prince. Madame Solage voit dans cette démarche une tentative du pouvoir visant à récupérer le dossier. 
Etienne Jean Rollet, un autre Petrochallenger, toujours membre du mouvement baptisé « Nou pap domi », s'est montré perplexe quant à l’aboutissement du rapport de la CSCCA compte-tenu du fait que le nom de la firme Agritrans appartenant au président Jovenel Moise y figure. Cependant, il appelle le chef de l’état à donner l’exemple, en se mettant à la disposition de la justice. 

Les jeunes Petrochallengers disent supporter sans réserve la mobilisation programmée pour ce jeudi 7 février à travers le pays. 
Soulignons que la manifestation de ce jeudi 7 Février sera organisée dans le contexte du 33e anniversaire de la chute du régime dictatorial des Duvalier. Par ce mouvement, les organisateurs entendent obtenir la démission du président Jovenel Moise et le changement du système politique actuel. 

Par, Michelet Pierre Joseph.