PubGazetteHaiti202005

Le ministre des affaires étrangères Claude Joseph en visite officielle en République dominicaine. 

Le ministre Claude Joaeph en Rép Dominicaine

Le Ministre des Affaires Etrangères et des Cultes, Dr. Claude Joseph est en visite officielle en République Dominicaine du 29 novembre au 6 décembre. Il s’agira, selon un communiqué du MAEC de redynamiser les relations entre les deux pays et de s’enquérir de la situation des consulats d’Haiti en Republique voisine, ainsi que celle des Haïtiens qui y vivent particulièrement les étudiants.

Dans ce communiqué du MAEC publié en   date du 30 novembre, le Ministère des Affaires Etrangères et des Cultes informe que, dans le cadre de cette tournée officielle, le chef de la diplomatie haïtienne, qui s’est fait accompagner du Ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger, Louis Edner Gonzague DAY et de plusieurs techniciens de haut niveau du MAEC ainsi que des experts indépendants dans les relations haïtiano-dominicaines, aura une séance de travail, le mardi 1er décembre avec son homologue dominicain, Roberto ALAVAREZ. Les échanges porteront sur  les relations entre les deux pays qui se partagent l’ile. Le jour d’après, le Dr Joseph sera également reçu en audience par le Président dominicain, Luis ABINADER.

Le Chancelier et son collègue du MHAVE  rencontreront des représentants des communautés haïtiennes vivant en République Dominicaine pour « discuter, entre autres, des multiples problèmes récurrents auxquels les compatriotes haïtiens se trouvent confrontés en territoire voisin en vue d’explorer les voies et moyens d’y apporter des solutions définitives et durables ». 
Les Ministres Joseph et Day en profiteront pour s’entretenir avec des compatriotes haïtiens évoluant de l’autre côté de la frontière afin de leur expliquer le bien-fondé et la finalité des démarches de l’administration MOISE-JOUTHE pour conduire à son terme le processus de réforme constitutionnelle en cours, lit-on dans  le communiqué.

Le dossier des prochaines élections à tous les niveaux au cours de l’année 2021 pour, d’une part renouveler le personnel politique et les institutions républicaines et, d’autre part, assurer la passation du pouvoir à un Président démocratiquement élu le 7 février 2022, sera également abordé, conclut le document.

 

 

 

Par Diego o. Charles

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport