Ferme Latortue

Coronavirus : en cas de rupture de stock tout le monde subira les conséquences, affirme le MSPP

...


Rupture de stock et les pathologies chroniques, le MSPP ne sait toujours pas comment y remédier en cas de l'introduction du Covid-19 en Haïti. 

En cas de rupture de stock des intrants et de médicaments en Haïti, tout le monde pourra subir les conséquences, a concédé le Dr Lauré Adrien en conférence de presse.

"Quelque soit le stock dont un pays dispose dépendamment du rythme d'utilisation et du temps pris pour le réapprovisionnement, on peut faire face à une rupture", a avancé le directeur général du MSPP. Dr Adrien prend en exemple l'Italie qui a fait face récemment à une rupture.

La ministre de la santé publique, Marie Gréta Roy Clément ajoute que seulement les prestataires de soins et les malades devront porter des masques pour éviter une rupture. " C'est pourquoi le MSPP ne prend pas la décision d'appeler la population à circuler avec des masques", a signalé la ministre.

Pour Dr Adrien, "on ne peut rien faire au niveau national quand il y a cassure au niveau international". Le DG du MSPP dit souhaiter par ailleurs que la décision des États-Unis d'interdire les vols aériens en provenance de l'Europe dans son pays ne depasse pas la durée de 30 jours.

Les autorités sanitaires en Haïti se mobilisent contre une éventuelle introduction du Covid-19 (Coronavirus) mais semblent n'avoir pas toutes les réponses face à des préoccupations réelles.

Les personnes malades ayant des pathologies chroniques peuvent s'inquiéter en cas d'introduction du virus dans le pays puisque selon les propos du Dr Adrien "en cette période de crise, ce n'est pas le moment de résoudre tout le problème du système de santé en Haïti."

 

 

Michelson Césaire

Category

Politique

Culture

Economie

Sport