PubGazetteHaiti202005

Insécurité: Médecins Sans Frontières ferme temporairement son hôpital à Cité Soleil

..

Dans un communiqué de presse paru ce mercredi 8 mars 2023, Médecins Sans Frontières a annoncé la fermeture temporaire de son hôpital à Cité Soleil en raison du climat d’insécurité et des affrontements entre gangs armés dans les zones avoisinantes où les populations n’ont pas d'autre choix que de fuir leurs maison.

 

 

Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour la population et le système sanitaire du pays. MSF vient de fermer « temporairement » son hôpital à Cité-Soleil. Selon MSF, les affrontements des derniers jours se font à quelques mètres de l'enceinte de l'hôpital à Cité-Soleil. L’organisation non gouvernementale dit être dans l'incapacité de garantir la sécurité de son personnel et de ses patients.

 

« Nous vivons des scènes de guerre à quelques mètres de notre établissement », explique Vincent Harris, référent médical chez MSF. « Plusieurs balles perdues ont été retrouvées à l'intérieur de l'hôpital, et l'accès est devenu quasiment impossible pour les patients dont certains ont été blessés dans la zone des affrontements aux abords de l'enceinte. Nous sommes conscients que la fermeture de cet hôpital va nuire gravement aux habitants de Cité Soleil, mais nos équipes ne peuvent pas travailler tant que les conditions de sécurité ne sont pas garanties », détaille-t-il.

 

Les équipes de Médecins sans Frontières, présentes en Haïti depuis plus de 30 ans, appellent à la cessation des hostilités à la porte de leur hôpital et au respect de la mission médicale qui l'abrite afin de pouvoir réouvrir leurs activités dans les plus brefs délais et continuer de fournir les soins de santé à la population de Cité Soleil. L'organisation s'alarme de la dégradation vertigineuse de la situation sécuritaire dans l'ensemble de la capitale haïtienne et de la précarité croissante qu'elle entraîne, alors que les populations font face à des besoins humanitaires et sanitaires de plus en plus importants.

 

A une dizaine de kilomètres de Cité Soleil, dans le centre-ville de Port-au-Prince, le bilan s'alourdit dans le centre d'urgence de Médecins Sans Frontières situé à Turgeau.« depuis que les combats ont une nouvelle fois repris à Bel Air, le mardi 28 février, nous avons reçu de nombreux enfants, femmes et personnes âgées. C'est terrible de voir le nombre de victimes collatérales de ces affrontements », rapporte le responsable des activités médicales Dr. Freddy Samson.

 

Malgré la fermeture temporaire de l'hôpital et la dégradation sécuritaire, les équipes de Médecins Sans Frontières MSF tiennent à réitérer leur engagement envers l'ensemble de la population haïtienne. MSF indique que ses équipes continuent de soigner les victimes de violences et brûlés à Tabarre, les victimes de violences sexuelles dans leur clinique à Delmas 33 et à l’Artibonite, les victimes d'accident graves dans leur centre d'urgence à Turgeau, les femmes enceintes et leurs bébés dans le département du Sud ou encore les populations touchées par la violence urbaine grâce aux cliniques mobiles.

 

 

 

Par: Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Mar 17, 2023
Dans une correspondance adressée à l’attention du comité de normalisation le 15 mars dernier, la FIFA a indiqué que seul le Comité de normalisation, nommé par la FIFA en décembre 2022,