PubGazetteHaiti202005

Clôture de la retraite gouvernementale: Garry Conille fixe les règles du jeu

.

Le Premier ministre Garry Conille a clôturé ce samedi 22 juin 2024 la retraite gouvernementale, deux journées qui lui ont permis de fixer les règles du jeu pour son gouvernement. Dans son discours de clôture, Conille s’est félicité des résultats obtenus.

Cette retraite gouvernementale a duré deux jours. Durant cet événement, visant à harmoniser les actions de l'État, les membres du gouvernement ont pris connaissance des différentes directives à suivre.

L'une des règles les plus pertinentes stipule que les membres du gouvernement doivent consulter le bureau de la Primature pour toute grande décision engageant la nation. Garry Conille veut s'assurer de la conformité de ces décisions avec les décisions antérieurement prises par les Conseils des ministres. « Je promets que nous répondrons très rapidement. Prenez le temps de revenir vers le bureau du Premier ministre. Ainsi, je vous donnerai une couverture », a-t-il déclaré.

Avec cette retraite, Garry Conille souhaite établir une communication fluide avec ses ministres. Il reconnaît que le temps est limité et que la population est en attente de résultats concrets. Il demande à ses ministres de faire preuve de cohérence et de maximiser l'impact de leurs actions, en mettant l'accent sur les résultats. Il exige également que des retours d'information soient donnés à la population.

Conille souhaite également que le Conseil présidentiel de transition soit informé de toutes les décisions importantes et ne les apprenne pas par les médias ou les réseaux sociaux.

Le premier ministre a demandé la suspension des collectes de fonds non fiscalisées au sein des différents ministères et a insisté pour que ceux-ci travaillent en étroite collaboration avec le ministère de l'Économie et des Finances.

De plus, Garry Conille a exhorté ses ministres à prendre des mesures pour réduire l'absentéisme au sein des différents ministères: « Je vous encourage à mettre en place tout ce qu’il faut pour savoir qui est présent et qui ne l’est pas ».

Le Premier ministre demande également à ses ministres de rester indépendants des secteurs qui les ont choisis, en vue de prioriser les intérêts supérieurs de la nation. Il reconnaît qu'il y aura des pressions politiques, notamment pour le renvoi ou la nomination de personnel, et demande à ses ministres de s'y préparer. « Tout ce qui concerne les mouvements de personnel, qu’il s’agisse de renvois ou de nominations, doit être une décision collective », a indiqué Conille.


Bien que l'ébauche de la feuille de route ne soit pas encore disponible, Garry Conille espère qu'elle le sera avant mercredi.

 

 

Par: Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jul 08, 2024
La Citibank mettra fin à ses opérations en Haïti en raison d’une demande faible de la part des clients institutionnels et d’une baisse de l’activité bancaire internationale, mettant ain

Sport