PubGazetteHaiti202005

Martissant: Libération des deux chauffeurs, la génératrice « achetée à crédit » par l’hôpital Saint Croix de Léogane séquestrée par les bandits 

.

Le plus gros centre hospitalier de la région des palmes, l'hôpital Sainte Croix de Léogane, ferme ses portes pour protester contre l’action des gangs armés de Martissant qui, ce jeudi 13 janvier, ont détourné un camion transportant « une génératrice achetée à crédit », destinée à desservir l'institution hospitalière. 

Après 2 ans de dysfonctionnement en raison des problèmes énergétiques, les responsables avaient fini par trouver une formule avec un fournisseur de la place, pour l'acquisition, à crédit, d'une génératrice devant faire fonctionner normalement l'hôpital. En route pour Léogane, arrivée à Martissant, les deux chauffeurs et la génératrice ont été séquestrés par des bandits armés. 

Dans une note de protestation parue hier 14 janvier dans l'après-midi, l'hôpital Sainte-Croix de Léogane, bras social de l'église Episcopale en Haïti à exigé la libération des chauffeurs et la remise du matériel afin de faciliter la reprise des activités dans le plus gros centre hospitalier de la région qui desservit, entre autres, les populations de Fontamara, de Carrefour, de Gressier surtout en cette période de grandes turbulences socio-politiques.

Intervenant ce matin au journal « Première occasion » Caraïbes FM, le maire de Léogane, M. Ernso HENRY a informé que les bandits ont libéré les chauffeurs mais ont gardé la génératrice.

 

Par: James Jean Louis 
jameslouin86@gmail.com

Politique

Culture

Economie

0 comments

Sport