PubGazetteHaiti202005

Situation tendue à Martissant, les hommes de Izo envahissent le sous-commissariat, au moins un mort 

Un bandit à l'intérieur du Sous-commissariat

La zone de Martissant s’est réveillée sous crépitement d’armes automatiques ce lundi 6 décembre 2021. La circulation est complètement paralysée. Un professeur de chimie tué à bord d’un mini bus ce lundi tandis que hier dimanche une fillette de 7 ans du nom de Hadassa Morency a été abattu le jour même de son anniversaire. Pour l’instant, le sous-commissariat  de Martissant abandonné par les policiers a été envahi par les bandits armés. 


La guerre revient à Martissant. Les tirs sporadiques retentissent depuis hier soir dans cette région qui sépare plusieurs départements du pays. Selon des riverains, la situation a débuté depuis hier où une fillette de 7 ans a été tuée le jour même de son anniversaire. 


Cette situation aurait aussi occasionné  la mort de deux autres personnes. Ce matin, un professeur de chimie qui se trouvait à bord d’un mini bus a été tué.
Hier dimanche, le chef de gang de cette région « IZO » avait prévenu les riverains qu’il allait faire chanter la poudre à l’entrée sud de la capitale. Des automobilistes, des passants qui tentaient d’emprunter cet axe routier ont dû rebrousser chemin en raison des tirs nourris d’armes automatique . « J’ai dû garer ma voiture près de la marine », nous a lâché un riverain habitué de la route.

Selon une vidéo circulant en boucle sur les réseaux sociaux, le sous-commissariat abandonné par les policiers a été envahi par des bandits armés qui ont mis le feu dans une génératrice. 

La situation reste pour l’instant paralysée à Martissant et les bandits y impose leur loi. Les forces de plus en plus impuissantes face aux bandits brillent par leur absence. 

 

Par: Daniel Zéphyr

Politique

Culture

Economie

0 comments

Sport