PubGazetteHaiti202005

Nomination de Normil Rameau à la tête de la PNH: « un nouveau souffle, une nouvelle énergie », selon Garry Conille

Normil Rameau Directeur Général de la PNH

Comme annoncé précédemment, un arrêté officiel a été publié le mercredi 20 juin dans le journal Le Moniteur, confirmant la nomination de Normil Rameau en tant que nouveau directeur général de la Police Nationale d’Haïti (PNH). Avant son installation prévue pour vendredi, le Premier ministre Garry Conille a exprimé, lors d'une conférence de presse jeudi, que cette nomination apporterait « un souffle nouveau, une énergie renouvelée » à la PNH.

La précédente administration de la PNH, sous Rameau, avait été marquée par des périodes prolongées de « peyi lòk » et une recrudescence notable des kidnappings. Le premier ministre d’alors Joseph Jouthe avait manifesté publiquement son insatisfaction faute de résultats. Désormais, Normil Rameau revient à la tête de l'institution au moment où les gangs sont devenus de plus en plus forts. 

« En collaboration avec le Conseil présidentiel, nous avons décidé de changer la direction de la police nationale, estimant qu'il était temps d'insuffler un souffle nouveau et une énergie renouvelée à l'institution. La lutte contre l’insécurité est une responsabilité collective, et il est crucial que la population se sente impliquée dans cette démarche pour rétablir la sécurité. Cette nouvelle dynamique permettra une meilleure communication entre la population et sa police », a déclaré Garry Conille.

Cependant, un plan d’action clair n’a pas encore été présenté au nouveau directeur général de la PNH, qui n’a pas encore pris ses fonctions officiellement. « Nous allons rapidement organiser une rencontre pour discuter des prochaines étapes à suivre », a assuré le Premier ministre.

Avec cette nomination, Garry Conille espère voir une revitalisation de la PNH et une amélioration de la sécurité dans le pays, comptant sur « le leadership » de Normil Rameau pour apporter les changements nécessaires et établir une relation de confiance avec la population.

 


Par: Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jul 08, 2024
La Citibank mettra fin à ses opérations en Haïti en raison d’une demande faible de la part des clients institutionnels et d’une baisse de l’activité bancaire internationale, mettant ain

Sport