PubGazetteHaiti202005

A  l’ONU, Ariel Henry revendique « le droit souverain d’Haïti d’utiliser la rivière massacre,  comme le fait la République dominicaine »

Ariel Henry, premier ministre

A la tribune de l‘Organisation des Nations Unies ce vendredi 22 septembre 2023, le premier ministre Ariel Henry a revendiqué « le droit souverain d’Haïti » de procéder à la construction du canal au niveau de la rivière massacre, au même titre que la République dominicaine. « Haïti n'est en guerre contre personne », rappelle Ariel Henry qui sur un ton apaisé appelle au dialogue.

 

Ce point était attendu dans son discours à la tribune de l’Organisation des Nations Unies. Et le premier ministre Ariel Henry a pour la première fois ouvertement abordé la question. Dans son discours, le chef du gouvernement Ariel Henry a revendiqué « le droit d’Haïti d'utiliser ses ressources hydriques partagées, tout comme le fait la République dominicaine ».

 

« La République d’Haïti n’est en guerre avec personne. Les Haïtiens sont un peuple généreux et solidaire qui croit au dialogue et a la possibilité de partager équitablement des ressources communes sans heurts et dans le respect mutuel », a lâché Ariel Henry à la tribune des Nations Unies.

 

Le premier ministre indique que Haïti n’a aucune intention de faire des actions qui peuvent être préjudiciables à la République dominicaine comme pour dire que la construction du Canal ne peut aucunement être préjudiciable aux Dominicains. « L’histoire nous rappelle que la violence entre pays frères ne peut qu'entraîner des regrets et nous laisser des amertumes qui peuvent se transmettre de génération en génération », alerte le chef du gouvernement.

 

 

« La rivière Massacre, une trop grande scène de frictions historiques et actuelles entre la République d’Haïti et la République dominicaine nous invite à faire de notre mieux pour ne pas réveiller les vieux démons, ressusciter d’anciennes blessures ni en causer d'autres », poursuit Ariel Henry.

 

Pour parvenir à une solution juste à cette situation, Ariel Henry appelle « au dialogue et à la négociation pour régler pacifiquement le différend dans le respect des instruments juridiques déjà signés entre les deux pays en l’occurrence le traité de 1929 ainsi que d’autres instruments. »

 

L’intervention du premier ministre Ariel Henry vient après que le président de la République dominicaine Luis Abinader a déclaré à la tribune des Nations Unies que la construction du canal au niveau de la rivière massacre va dévier la trajectoire de la rivière massacre. Il avait réitéré sa demande à Haïti de cesser la construction du canal.

 

Les déclarations de Ariel Henry à l'ONU  relatives au conflit opposant Haïti et la républoque dominicaine  dans le cadre de la consteuction du canal sur la rivière massacee devraienr atténuer les allégations selon lesquelles il serait de mêche avec Luis Abinader. 

Le gouvernement est accusé d'avoir soumis aux autorités dominicaines un document donnant raison à la république dominicaine dans ce conflit.

 

 

Par: Daniel Zéphyr

Politique

Culture

Economie

Post on Jul 08, 2024
La Citibank mettra fin à ses opérations en Haïti en raison d’une demande faible de la part des clients institutionnels et d’une baisse de l’activité bancaire internationale, mettant ain

Sport