Bras de fer/Exécutif/Judiciaire: Le Président Jovenel Moïse dans le collimateur du CSPJ.

Submitted by gazettehaiti on Sat, 12/16/2017 - 11:15
Photo 1

Port-au-Prince, le Samedi 16 Décembre 2017 (www.gazettehaiti.com)

Tout à commencé lors d’une tournée en Europe au cours d’une rencontre entre le Président Jovenel Moïse et la communauté haïtienne de France.

Jovenel Moïse, devant une salle remplie de ressortissants haïtiens, a révélé avoir nommé sous pression du CSPJ 50 juges corrompus dans le système judiciaire. Cette déclaration du Président a eu l’effet d’une bombe.

Concerné au premier plan par les accusations du Chef de l’Etat, le Conseil Supérieur du pouvoir judiciaire s’offusque. Dans une conférence de presse ce Vendredi, les membres du pouvoir judiciaire dénoncent les propos du Président.

Comment un Président peut-il affirmer avoir nommé sous pression des magistrats corrompus dans le système s’est interrogé la Juge Wendel Cocque. Ce faisant, Jovenel Moise s’est fait complice des crimes qu’auront à commettre ces juges corrompus tancent les membres du CSPJ.

Selon Un autre Juge du CSPJ Max Elibert, en acceptant de nommer des corrompus dans le système, Jovenel Moïse ne fait que violer l’article 136 de la constitution faisant de lui le garant du bon fonctionnement des institutions. Il répondra un jour par-devant qui de droit affirme-t-il?

Face aux déclarations intempestives de Jovenel Moïse, les juges croient que ce dernier devrait présenter des excuses publiques à la société haïtienne.

La Gazette