ONA - Ferme Latortue - Advertising

 

La crise perdure à l'IHSI, Wilson Fièvre toujours dans le collimateur des employés

Photo

La crise perdure à l’Institut haïtien de statistique et d’informatique (IHSI) depuis la nomination de Wilson Fièvre à la tête de l’institution. Délogée sur le Bicentenaire à cause de l'insécurité, l'institution est pour l'instant sans domicile fixe, et ses employés nagent dans l'incertitude

Tout a commencé par un arrêt de travail des employés le 21 octobre dernier en vue de protester contre la nomination de Wilson Fièvre à la tête de l’institution. Depuis, l'ensemble des activités de l'IHSI sont complètement paralysées. Les autorités de l'État n'ont pas bronché laissant la crise s'envenimer. 

Intervenant à l'émission martinale sur Magic 9 ce vendredi, Vanicia ST CLAT, économiste junior affectée au bureau des prix de la Direction des Statistiques Economiques de l’IHSI, dénonce l'attitude des autorités étatiques qui n'ont posé aucune action pour sauver l'institution. Elle explique que l'annonce de la convocation du ministre de l'Économie et des finances n'a pas été respectée. 

Des affrontements ouverts entre les techniciens et le directeur Wilson Fièvre divisent la seule institution publique publiant des statistiques sur une base régulière, déplore au passage, la jeune économiste. 

Mme St Clat se dit révulsée par le comportement du directeur Fièvre qui émet des doutes sur les données publiées par l'IHSI. "On se demande si le directeur n'a pas pour mission de bloquer nos données de façon à masquer les chiffres alarmants qui ont des conséquences pour l'administration Moïse", s'interroge-t-elle, même si elle n'est pas encore en mesure de confirmer si la mission du directeur contesté est de discréditer l'institution dont les chiffres peuvent effectivement nuir au pouvoir en place.

Elle revendique la qualité des chiffres publiés par l'institution qui procède à des enquêtes. " Nous avons des enquêteurs partout qui font les collectes des données puis nous faisons des saisies et traitement de ces données de manière purement scientifique", précise-t-elle. 

Il faut rappeler que cette situation empêche l’institution de répondre à sa mission. Elle reste dans l'impossibilité de publier les indicateurs périodiques tels : l'Indice des prix à la consommation (IPC), l'Indicateur conjoncturel d'activités économiques (ICAE-Haïti), le Produit intérieur brut (PIB). Les dernières informations produites par l’IHSI datent de la mi-septembre et concernent l’évolution de l’inflation au mois d’août 2019.


Michelson Césaire

Politique

Culture

Economie

Sport