ONA - Ferme Latortue - Advertising

 

La croissance du PIB en 2020 devrait chuter à-1,4%, selon la banque mondiale*

Photo


Haïti qui navigue en eaux troubles depuis la crise aiguë que connaît le pays, est en passe de connaître une croissance du PIB négative en 2020, selon les prédictions de la Banque mondiale. Celle-ci étudiait les perspectives économiques mondiales - janvier 2020.


L'économie haïtienne, en lambeaux, devrait enregistrer un taux de croissance négatif en 2020 et en 2021, alors que la croissance mondiale est en passe de connaître une remontée à 2,5%. Et, d'après les prévisions de la banque mondiale, la variation négative de l'économie haïtienne devrait se poursuivre en 2020 et 2021 avec respectivement -1,4% et -0,5%. 

Haïti qui a connu un lourd fardeau budgétaire (estimé à environ 3.5% du PIB), qui a mis mis son économie à genoux, a déjà enregistré une croissance négative de 0,9% en 2019 contre 1,5% de croissance en 2018.


Notons que plus de 6 millions d’haïtiens vivent en-dessous du seuil de pauvreté avec moins de 2.41 $ par jour, et plus de 2.5 millions sont tombés en-dessous du seuil de pauvreté extrême, ayant moins de 1.23 $ par jour.


L’instabilité politique a entravé le développement économique et social d’Haïti. En 2019, le pays fait face à une dépréciation monétaire rapide (près de 30%), des taux d’inflation élevés (près de 20%) ainsi qu’à une contraction du PIB (estimé à 0.5%). En note positive, le déficit budgétaire, lui, a diminué comparé à l’année précédente, il est projeté à 2.9%. 

Néanmoins, ce résultat a été obtenu par le biais de coupes drastiques dans les investissements de capitaux et les programmes sociaux. 

« En Haïti, la croissance devrait être contractée en 2019 dans un contexte d'instabilité politique grave, de dépréciation rapide du taux de change, d'inflation élevée et d'insécurité alimentaire croissante exacerbée par la sécheresse », a enchaîné la banque mondiale dans sa dernière publication.

 

Michelson Césaire

Category

Politique

Culture

Economie

Sport