Ferme Latortue

RWANDA/ EDCUCATION:- Le Rwanda élimine le Français de son système éducatif

Photo

PORT-AU-PRINCE, Le 04 Décembre 2019

 

Par Jean Pierre Tuquoi, pub le 17 octobre 2008 


Le gouvernement rwandais a décidé, mardi 7 octobre, que l'anglais et non plus le français serait dorénavant la langue de l'enseignement. Le changement s'appliquera de l'école primaire à l'université. Les autorités françaises n'ont pas réagi à l'annonce de la décision.

La remise en cause du français au Rwanda, un pays appartenant à l'espace francophone traditionnel, est une conséquence de la crise politique qui affecte depuis des années les relations entre Paris et Kigali. Les autorités rwandaises reprochent à la France d'avoir aidé les milices hutues responsables du génocide de 1994 (800 000 morts en trois mois parmi les tutsis et les hutus modérés)


Le Rwanda a rompu en 2006 ses relations diplomatiques avec la France, dont les intérêts sont actuellement représentés par la Belgique. Depuis, des rencontres ont eu lieu entre les deux chefs d'Etat mais n'ont pas abouti à un début de rapprochement. Le Rwanda exige une "repentance" officielle de la France pour sa participation aux événements de 1994, et la fin des poursuites contre le chef de l'Etat, Paul Kagamé, mis en cause par la justice française dans l'attentat contre l'ancien président Habyarimana.

Le cas du Rwanda, qui a par ailleurs demandé à rejoindre le Commonwealth, structure qui regroupe les anciennes colonies britanniques, est particulier.

Dans les autres pays du continent africain, l'usage du français progresse. C'est le cas au Ghana, un pays anglophone dont les voisins sont tous francophones, du Nigeria et de l'Algérie. Dans ces deux derniers pays, l'enseignement du français est favorisé par les autorités.

 

La Gazette avec Le Monde.fr

Category

Politique

Culture

Economie

Sport