ONA - Ferme Latortue - Advertising

 

USA/ IMMIGRATION:- Les Haïtiens moins chanceux d'avoir le visa américain: 67,59% refus en 2018.

Photo

PORT-AU-PRINCE, Le 27 novembre 2019

 

Le Département d'État américain vend la  mèche sur le visas américain - ce précieux sceau dont  rêvent la majorité d'Haïtiens espérant vivre l'eldorado dans le pays de l'oncle SAM. La sortie du sénateur de l'Ouest, Antonio Chéramy, questionnant le processus de visas octroyés par le consulat américain semble faire bouger les lignes. 

Les chiffres en disent longs puisque durant l'exercice 2017, le Département d'État américain a délivré 9 681 913 visas non-immigrants et 559 536 visas immigrants dans le monde. Sur les 9 millions, 31 770 visas non-immigrants ont été octroyés aux citoyens haïtiens. 

Les citoyens dominicains sont nettement avantageux sur les Haïtiens avec 204 972 visas non-immigrants octroyés par les autorités consulaires des USA. 

L'exercice 2018 a pourtant connu une baisse dans la distribution de visas non-immigrants puisque 28 445 Haïtiens en avaient reçu. De ce chiffre, 25 308 visas de type B1/B2 (tourisme et affaires) ont été octroyés et 381 visas de type F (études) ont été délivrés par les autorités consulaires américaines à Port-au-Prince. 

Suivant les données publiées récemment par le Département d’État des États-Unis, Haïti se trouve en peloton en tête des pays où les taux de refus sont les plus élevés pour les visas américains. Rien que pour l’exercice 2016, 64.5% des demandes des citoyens haïtiens pour obtenir un visa américain ont essuyé un refus. Le nombre de refus a vertigineusement augmenté par les autorités consulaires des États-Unis en 2018, soit 67,59%. 

Sans communiquer  le chiffre exact des Haïtiens qui se bousculent en vain devant l'ambassade des États-Unis à Tabarre à la quête du visas, le Département d'État des États-Unis se contente de placer les pays en raison du pourcentage de refus. 

À l'instar d'Haïti, le Cuba avec 77, 17% de refus en 2017, s'invite à la tête de liste. Le Département d'État continue avec sa liste en signalant les taux de refus les plus élevés. Des pays d'Afrique, notamment la Mauritanie et le Libéria, avec des taux de refus supérieurs à 70%. L’Afghanistan est le deuxième pays le plus mal classé après Cuba dans cette catégorie, avec des taux de refus de 73,8% et de 72,74% respectivement en 2016 et en 2017

Le Sénateur Antonio Cheramy avait dénoncé la politique utilisée par l'Ambassade des USA en Haiti dans l'octroi  de visas aux Haitiens. Il avait particulièrement critiqué le fait par les autorités de l'Ambassade d'accepter de toucher pour une multitude de rendez-vous de visas tandis qu'elles savent pertinemment qu'il y aura très peu d'élus. Pour l'opposant farouche du pouvoir au Sénat, il s'agit purement et simplement d'escroquerie. Les commentaires très peu élogieux ont sans doute poussé le Département d"Etat à publier des chiffres sur le nombre de visas octroyès aux étrangers


Albert-Edner Georges 

Category

Politique

Culture

Economie

Sport