PubGazetteHaiti202005

La CARICOM annonce l'envoi d'une délégation en mission en Haïti

@CARICOM

Le ministre des Affaires Étrangères des Bahamas, Fred Mitchell a annoncé que La Communauté des Caraïbes (CARICOM) va envoyer une délégation en Haïti, qui aura comme mission « d'aider au processus de réconciliation, de reconstruction et de restauration ». Cette annonce a été faite lors de la conférence de presse marquant la fin du 43eme sommet de la CARICOM, le mardi 5 juillet 2022, au journal « Nation news ».

Le ministre des Affaires étrangères des Bahamas, Fred Mitchell, s'exprimant lors de la conférence de presse marquant la fin du 43e sommet de la CARICOM ici mardi soir, a déclaré que les dirigeants régionaux s'étaient mis d'accord sur l'initiative « réaffirmant leur soutien à Haïti et le fait que la mission de l'ONU dans le pays devrait être renouvelé ».

« Le soutien continu devrait être là pour Haïti et il y aura une mission de la CARICOM en Haïti pour aider au processus de réconciliation, de reconstruction et de restauration d'Haïti », a déclaré Mitchell aux journalistes de Nation news

Le responsable des affaires étrangères a déclaré que Bahamas, en tant qu'Etat le plus proche dans la Caraïbe  « sont vivement intéressées par le soutien à Haïti ».

« Haïti a payé un prix très amer par ceux qui, une fois qu'Haïti est devenu libre, ont imposé tant de fardeaux à cette société qu'elle n'a pas eu une chance honnête de se développer, et c'est à nous que nous croyons en la CARICOM pour continuer à être un ardent défenseur d'Haïti dans l'espace international », a renchéri ministre Mitchell.

Parallèlement, le président de la CARICOM, Chandrikapersad Santokhi dit être informé d'une « mise à jour sur la situation en Haïti avec le Premier ministre Ariel Henry ».

« Nous avons profité de l'occasion pour exprimer notre profonde inquiétude face à la détérioration de la situation sécuritaire en Haïti et le Premier Ministre a dit aussi que son pays est à la recherche de plus de soutien et appelle également à entamer un dialogue au niveau national pour encourager tout le peuple, tous les institutions et autres parties prenantes pour discuter… d'un bon avenir pour Haïti », a ajouté Santokhi.

Rappelons que, lundi, la Haute Cour pénale d'Istanbul en Turquie a rejeté une demande d'extradition de l'homme d'affaires jordanien Samir Nasri Salem Handal vers Haïti pour y être jugé pour son implication présumée dans l'assassinat du président Jovenel Moïse, abattu dans sa résidence privée surplombant la capitale, Port-au-Prince.
 
À cet effet, la CARICOM se dit préoccupée par la situation actuelle d'Haïti,  membre francophone du groupement d'intégration régionale, toujours aux prises avec des problèmes socio-économiques et politiques, notamment après l'assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet 2021.



Par: Gazette Haïti News

Politique

Culture

Economie

Post on Aug 10, 2022
Le chargé d'affaires ai  à l'Ambassade des États-Unis d'Amérique en Haïti Eric William Stromayer multiplie les rencontres depuis quelques jours avec des responsables du gouvernement, des in

Sport