HAITI/CRISE:- "OPERASYON POZE SELE" la nouvelle arme de l'opposition pour faire partir Jovenel Moise/L'ONU appelle à un dialogue

Submitted by gazettehaiti on Sun, 10/06/2019 - 17:08
Photo

PORT-AU-PRINCE, le 06 Octobre 2019
(www.gazettehaiti)

 

Les opposants au régime PHTK ne lésinent pas sur les moyens et stratégies pour forcer Jovenel Moise à la démission. Après la gigantesque manifestation de vendredi qui a drainé une marrée humaine dans les rues de la zone métropolitaine et des principales villes de province, l'opposition se propose de cadenacer les bureaux publics fermés depuis environ un mois. 

En effet, le pouvoir qui semble être á genoux n'est pas arrivé à faire fonctionner l’administration publique, ce qui constitue un terrible manque á gagner pour l'Etat car la DGI et la Douane ne perçoivent pas de taxes depuis 4 semaines dans un pays où l'on peine à payer des mois d'arriérés de salaire.

A partir de ce lundi, date de l'ouverture des Tribunaux, l'opposition appelle la population à manifester devant la Cour de Cassation à l’occasion de cérémonie à laquelle le Président Jovenel Moise devrait prendre part. 

Lors d'une Conférence de presse, le Porte-parole de l'opposition André Michel appelle les manifestants à procéder à la fermeture des institutions publiques de la Capitale. Les manifestants des autres villes province sont appelés à faire de même.

En début  de semaine une réunion d"urgence  sur le cas d'Haiti s'est tenue au Conseil de Sècurité de l'ONU  à l’initiative de la République dominicaine. « Les membres du Conseil de Sécurité ont exhorté les acteurs politiques, économiques et de la société civile à engager un dialogue inclusif et de bonne foie à fin de former un gouvernement qui servira le peuple haïtien ». Un appel déjà rejeté par l'opposition et qui l'a signifié vendredi dernier à l'issue d'une grande manifestation populaire visant à dénoncer le support de la communauté internationale au Président de la République. Une lettre signée par des parlementaires et des hommes politiques a même été remise à la représentante des Nations Unies en Haiti à l’intention du Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies demandant à ce dernier de se désolidariser de Jovenel Moise. 


Jose Emmanuel