Haiti/Insécurité:- Un Frère de Volcy Assad et son ami kidnappés puis remis en liberté après une rançon de 70 mille dollars US

Submitted by gazettehaiti on Mon, 08/05/2019 - 20:26
Photo

Port-au-Prince, le Lundi 5 Aout 2019
(www.gazettehaiti.com)


Macener Assad petit Frère de Volcy Assad et Christenson Athis son ami, deux jeunes entrepreneurs ont été enlevés à Vivi Mitchell  le 22 Juillet dernier alors qu'ils venaient de visiter un chantier. Ils ont été kidnappés par des individus lourdement armés à bord d'une Prado dont la plaque n'a pas été révélée à date. 

Ils se sont présentés comme des policiers pour ensuite partir avec les victimes qui ont laissé leur voiture sur les lieux.

Selon les témoignages de Volcy Assad, si Christenson Athis a été remis en liberté 7 jours plus tard, Macener Assad était quant à lui retenu comme caution en attendant le versement de 50 mille dollars. Du moins c'est l'entente qui a été trouvée entre les ravisseurs et les victimes. En dépit du fait que les 50 mille dollars aient été versés aux kidnappeurs, ces derniers ont décidé de garder Macener Assad en otage tout en réclamant 30 mille us de plus. 

Le leader de ODEP Haiti qui intervenait au Journal de 4heures de Radio Kiskeya explique avoir connu lui et sa famille l'enfer durant les 13 jours du kidnapping. Les ravisseurs l'ont contraint d'observer le plus long silence sous peine de tuer son frère. Pour Volcy ASSAD , le Kidnapping est la plus grande forme de criminalité qu'ait jamais connue Haiti. « On enlève vos proches, on vous exige de payer l'argent dont vous ne disposez pas tout en vous menaçant de mort. C'est terrible », a-t-il lancé au micro de Liliane Pierre Paul dont il a salué au passage la solidarité qu'elle lui a témoignée durant cette épreuve difficile.

Le leader de ODEP Haiti, a déploré par ailleurs que les victimes du Kidnapping soient livrés à eux mêmes à cause du manque de moyens matériels de la DCPJ, branche de la Police Nationale chargée de lutter contre les enlèvements. « Ils ont sans doute la volonté et le savoir-faire pour travailler mais dépourvus de moyens obligeant ainsi les victimes à négocier une rançon avec les ravisseurs pour sauver leur vie ». 

D'un autre côté, Volcy Assad critique son Secteur Politique qui n'a fait preuve d'aucune solidarité envers lui au moment de la séquestration de son Frère. Il avoue par contre avoir reçu un appel de son ancien camarade de lutte Jean Charles Moise qui tenait à avoir des nouvelles relatives à l’enlèvement. Le Premier Ministre nommé Fritz William Michel lui aussi est de la liste de ceux qui l'ont appelé réguliérement pour s’enquérir de l'état d'avancement du dossier. Il en a profité pour remercier tous ceux et celles qui lui ont apporté leur soutien notamment la communauté haïtienne originaire de Fond-des-Negres basée à paris.

Volcy ASSAD croit que les cas de kidnapping sont en hausse dans la Capitale mais comme lui les parents des victimes sont réduits au silence. 

La Gazette