Dossier kidnapping:- Garcia Delva veut se mettre à la disposition de la Justice comme Sénateur

Submitted by gazettehaiti on Thu, 08/01/2019 - 15:33
Photo

Port-au-Prince, le Jeudi 1er Aout 2019
(www.gazettehaiti.com)

 

Le Sénateur Garcia Delva dont le nom defraie la chronique pour sa participation présumée dans le kidnapping de son voisin veut à tout prix éviter d'aller devant un Juge comme simple citoyen. Alors que des voix s'élèvent pour éxiger la levée de son immunité par l'Assemblée des Sénateurs, l'élu de l'Artibonite tente un dernier stratagème pour éviter d'être éventuellement mis sous les verrous une fois devant le Juge. 

En effet, 24 heures après une lettre du Sénateur Patrice Dumont demandant au Président du Sénat d'écarter son collègue Garcia Delva du bureau et des activités du Sénat pour sauver son honneur, l'élu de l'Artibonite qui n'a jamais caché ses liens avec le Chef de gang Arnel Joseph écrit Carl Murat Cantave à son tour pour annoncer son retrait du bureau. Dans sa lettre au Président du Sénat et à ses collègues Garcia Delva informe de son indisponibilité à siéger comme Vice-Questeur du bureau en attendant que toute la lumière soit faite sur son implication présumée au Kidnapping d'un de ses voisins par le puissant Chef de gang Arnel Joseph. 

L'information concernant ce cas de kidnapping a été rendue public par le Directeur Executif du RNDDH Pierre Esperance qui a pointé du doigt le Chanteur/Sénateur. M. Esperance a demandé que le dossier déjà transmis au Parquet par la DCPJ soit remis à un Juge qui, à son tour, écrira au Sénat pour lever l'immunité Parlementaire de Garcia Delva pour qu'il réponde des graves accusations pesant sur lui. 

A l'issue d'une audition par la commission Justice et Sécurité du Sénat, le Directeur Générald de la Police Michel-Ange Gédéon confirme la thèse de la participation du Sénateur Delva à ce cas de kidnapping à 98%. 

Selon les informations, immédiattement après le rapt, la compagne du kidnappé a été voir le Sénateur Delva, son voisin pour solliciter son aide en vue de la libération de sa femme enlevée par le Gang de Arnel Joseph. Suivant le rapport de la DCPJ, Garcia Delva s'est entretenu avec Arnel Joseph sur le cas mais l'a caché aux parents de la victime et à la Police. Quand la femme de la victime est retournée voir le Sénateur, celui-ci lui a fait savoir qu'il n'est pas arrivé à avoir des nouvelles sur l'enlèvement. Pour obtenir la libération de son mari, elle a dû payer 110 mille dollars US et 50 mille gourdes.

La Gazette