PubGazetteHaiti202005

29 novembre 2021: commémoration à Fort-Liberté des 218 ans de la rédaction et signature de l'acte de l'indépendance d'Haïti

Acte de l'Indépendance d'Haïti

C'est à Fort-Dauphin, dans la commune de Fort-Liberté dans le Nord'Est que l'acte de la déclaration de l'Indépendance d'Haïti a été rédigé et signé dans la nuit du 28 au 29 novembre 1803. Pour commémorer les 218 ans de ce fait historique, les autorités municipales de la commune ont organisé à cette occasion diverses activités réligieuses et cuturelles dont une messe d'action de grâce qui a été chantée à la Cathédrale par le Révérend Père Ernest Angrand en présence du président de la Commission municipale intérimaire Louis Jacques Etienne Junior, de l'ex-Sénateur Jean Baptiste Bien-Aimé, des autorités policières, des écoliers, des étudiants d'universités et de plusieurs centaines de fidèles catholiques.


Dans son homélie de circonstance, Père Angrand a appelé les autorités centrales à accorder beaucoup plus d'importance à la date et au site à savoir « Fort-Dauphin ». 

 

Cette partie de l'histoire d'Haïti ignorée par les dirigeants haïtiens est paradoxalement valorisée et exploitée par les étrangers notamment les Dominicains qui, vers les années 90, organisaient des excursions, faisaient visiter des touristes européens le Fort Saint Joseph à Fort-Liberté. 

 

À signaler que l'ancien Sénateur Jean Baptiste Bien-Aimé, lors de son passage au Sénat de la République, a proposé « une proposition de loi » dans laquelle il a voulu donner à Fort-Liberté (Fort-Dauphin) et à la date du 29 novembre une portée nationale au même titre que les autres dates historiques. Son initiative n'a pas abouti faute d'un soutien majoritaire de ses pairs.

 

Rappelons que « Fort-St Joseph » se trouve juste après le centre-ville de Fort-Liberté. Il est l'endroit où le Général en Chef de l'Armée indigène, Jean-Jacques Dessalines, a paraphé l'acte de renonciation de l'armée française et s'est mis d'accord pour l' évacuation de l'ile de tous les occupants dans dix jours.

 

 

Valéry FELIX
fvalery751@gmail.com

Category

Politique

Culture

Economie

0 comments

Sport