Situation de tension à La Saline-La police nationale rassure et sollicite la collaboration de la population.

Submitted by gazettehaiti on Fri, 07/12/2019 - 14:13
Photo

Port-au-Prince, Jeudi 11 Juillet 2019
(www.gazettehaiti.com)

 

Au moins 4 personnes ont été tuées alors que  plusieurs dizaines d’autres ont été blessés, tel est le bilan des affrontements entres gangs armés rivaux hier mercredi à la saline. Des chiffres qui ne sont toutefois pas officiels,  selon le porte-parole adjoint de la PNH, Garry Desrosiers qui appelle la population de ce quartier à collaborer avec la police. 

Depuis la tuerie de novembre 2018 à La Saline, les habitants de ce quartier de la 1ère circonscription de Port-au-Prince sont aux abois. La zone est presqu’inaccessible même pour les véhicules.  
Mercredi, ce quartier qui abrite l’un des plus grands marchés publics de la commune de Port-au-Prince  a connu une journée très mouvementée. Au cours d’affrontements entre gangs armés  rivaux de la zone, au moins 4 personnes ont perdu la vie, alors que plusieurs dizaines d’autres ont été blessées. Ces chiffres ne sont toutefois pas officiels, selon le porte-parole adjoint de la PNH, Garry Desrosiers. 

Nouvellement promu inspecteur divisionnaire, Garry Desrosiers rejette les allégations selon lesquelles  la police nationale est impuissante face aux menées des bandits qui opèrent  à La Saline. Tout en admettant  que la zone est difficile d’accès en raison de sa configuration géographique, le porte-parole adjoint de la police nationale d’Haïti informe que le directeur départemental de l’ouest de l’institution  se penche déjà sur cette affaire. Des unités spécialisées y sont à pied d’œuvre depuis jeudi matin, a indiqué Garry Desrosiers. 
Entre-temps, la police nationale  poursuit son enquête concernant ce qui s’est passé dans ce quartier le 13 novembre 2018. 25 personnes ont déjà été  arrêtées, toujours selon M. Desrosiers. 
Garry Desrosiers a fait ces déclarations dans le cadre d’une conférence bilan des réalisations de la DCPJ pour la période allant du 1er Mai à date. 
116 individus ont été arrêtés. Ils sont accusés notamment d’escroquerie, blanchiment des avoirs, homicide, tentative d’assassinat et viol sur mineur. 8 armes à feu et d’importantes sommes d’argent ont été également saisies, a informé Garry Desrosiers.     

S’agissant de l’enquête diligentée sur la disparition du photojournaliste, Vladjimir Legagneur, pas moins de 16 arrestations ont été effectuées selon M. Desrosiers qui précise également que l’enquête  ouverte sur l’assassinat du Journaliste de RSF Rospide Pétion est cours, et que la police est sur de bonnes pistes. 

Par, Michelet Pierre Joseph.